Magazine Culture

Olav H. Hauge – La vie de tous les jours (Hétköznap, 1966)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Olav H. Hauge – La vie de tous les jours (Hétköznap, 1966)Les grandes tempêtes
sont derrière toi.

Tu ne te demandais pas alors
pourquoi tu existais, ni
d’où tu venais, ni où tu allais
tu étais juste dans la tempête,
tu étais dans le feu.

Mais on peut aussi
vivre la vie de tous les jours
les jours gris où rien ne se passe
planter les pommes de terre, ratisser les feuilles,
faire du fagot,
il y a tant de choses pour s’occuper l’esprit dans ce monde
toute la vie d’un homme n’y suffit pas.

Le travail accompli, tu peux jeter dans la poêle une tranche de lard
et ouvrir un livre de poésie chinoise.

Le vieux Laërte taillait ses rosiers
et piochait ses figuiers,
et laissait les héros se battre devant Troie.

***

Olav Håkonson Hauge (1908-1994)Gouttes dans le vent d’est (Dropar i austvind, 1966) – Traduit du néonorvégien par François Monnet



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines