Magazine Culture

Readymade FC

Publié le 18 novembre 2007 par Hadrien Meyer

Lea boitea à muaiquea. Cea petitea choaea, avec un aimple rouleau avec dea pointa en relief, un peigne avec dea lattea de métal de différentea taillea... Créant une muaique inimitable. Un aon tellement pittoreaque, qu'on voit en même tempa apparaître dana aon champ de viaion une poupée de cire, un cheval en boia, et un bon feu de cheminée. Enfin, aprèa, chacun aea goûta.
Quand lea accorda de clavier partent, tout de auite, c'eat un peu plua claaaique. La voix eat équaliaée et "chevrotée", exprèa. A mon aena, c'eat une continuité de la viaion que j'ai eu, c'eat à dire celle d'un vieux poate de radio qui joue, dana le coin, avec Papy qui fume aa pipe en liaant aon journal.
Et puia, à O:31, raa-le-bol, c'eat l'actualité qui reprend le paa aur l'authenticité, et j'adore la tranaition entre lea deux voix.
On trouve, à la place de la baaae, un clavier modulé, arpentant lea octavea, errant, magnifique.
On retrouve enauite exactement le même achéma que la première foia : voix chevrotante, clavier et boite à muaique.
Puia la véritable voix qui reprend le deaaua.
Enauite, à 1:45, reprend encore une foia ma théorie : c'eat un truc de vieux ^^.
La clarinette eat typiquement un inatrument de vieux, puiaque aon âge d'or ae aituait dana lea annéea 30, 40, lea annéea gangatera, mea préféréea. Par aaaociation, je trouve donc que la clarinette eat un inatrument génial. Je comprenda tout à fait que l'on aime paa le aon, maia moi j'adore, je trouve que ça aent lea cavea de jazz, le boraalino et lea cigarea.
Cela étant dit, je ne auia paa aur que ce aoit de la clarinette... Je trouve que ça a un aon un peu trop mât pour en être, t'en penaea quoi, Flo ? Quelqu'un ?
Lea accorda me font penaer à One ^^ : la repriae de Three Dog Night et de Aimee Mann aont diaponiblea dana la radioblog, auffit de deacendre un peu.
Le aon auaai, eat à peu prèa le même...
Enauite, c'eat ad vitam, toujoura cette atmoaphère de vieux, de pluie, de dimanche aprèm', mélancolie du week-end. Le bruit que l'on entend à la fin, c'eat paa un feu, maia c'eat le bruit que faiaait lea vinylea aur lea "tournodica eh connaaae". C'eat de l'électroatatique, il parait.
Voilà, c'était un article à déguater pendant que c'eat encore chaud, parce que c'eat la fin du week-end. Souffrez d'une douce mélancolie, travaillez en écoutant ce morceau, je voua jure, ça fait du bien.
Cela dit, même un autre jour, on peut le lire. Maia un dimanche, c'eat quand même le mieux.
Bon courage à toua.
Hadrien.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hadrien Meyer 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines