Magazine Culture

On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues

Publié le 21 juillet 2013 par Swann

Je m’attendais au pire. Mais vraiment au pire. On m’en avait dit tellement de mal que j’avais presque peur d’être dégoûtée par un groupe dont l’album tourne en boucle sur mon mp3 depuis des mois. C’est peut-être grâce à cette peur de la déception que je ne l’ai pas été. Vous savez, comme quand on vous parle d’un film génialissime "qu’il-faut-absolument-que-tu-ailles-voir", dont les critiques sont toutes unanimes etc etc. Du coup quand tu vas au cinéma tu as trop d’attentes, tu espères un réel chef d’oeuvre celui qui va révolutionner ton existence. Pourtant tu es méga déçu, parce que tu avais beaucoup trop d’espérances non fondées.

Tout ça pour dire qu’avec Alt-J c’est exactement ça qu’il s’est passé. Je m’attendais au pire, et donc, j’ai aimé.

ALT

Alt-J c’est un seul album "An Awesome Wave", 14 titres, dont 3 Interludes. Pas beaucoup d’originalité et de possibilité dans la set-list donc. Et pas énormément de temps à jouer aussi. Le concert a commencé à 18h55 sous les cris du public impatient, et s’est terminé à 19h48 pétante. Ils ont débuté avec "Tessellate" et cloturé avec "Taro". Et ils étaient tous en shorts, les mollets à l’air, comme en vacances et deux étaient nus-pieds. La sécurité balançant depuis leurs tuyaux d’arrosage de l’eau sur le public pendant tout le concert. Voilà pour le résumé.

Mais non, il n’y a pas eu que ça. Gus qui était au clavier a parlé en français à la foule. Assez à l’aise avec la langue de Molière, il n’en a pas non plus fait des tonnes. Joe aussi, juste des remerciements en anglais pour les applaudissements. Mais en dehors de ça, on sentait qu’ils étaient quand même contents d’être là, d’entendre le public connaître leurs paroles ; notamment sur "Matilda", en témoigne le sourire timide de Joe.

Et puis il y a eu ce court instant où leur habituelle routine de concert s’est rompue, ce moment où ils entament "Breezeblocks" alors qu’il y a "MS" qui est normalement placée à ce moment là dans leur setlist. Ce moment où il y a un cafouillage entre eux, puisque Joe attaquera deux fois l’intro avant de s’arrêter pour en rire très rapidement avec les autres membres. Gus s’excuse, et l’ordre est rétabli. On sent que quelque chose s’est passé.

Finalement ils s’en vont en remerciant le public, et en balancant tout ce qui se trouve à proximité de leurs mains, bouteilles, tissu, eau, baguettes … Le public en redemande, mais non. Leur musique hip-hop de sortie est lancée, donc c’est fini, c’est comme ça. On ne rompt pas la routine, la règle établie. Dommage. Il n’empêche. C’était un bon moment. Pas un show à la Rammstein, mais un concert de quatre mecs qui surfent sur un succès incroyable, sans vraiment s’en rendre compte, ou alors, sans vraiment vouloir s’en rendre compte. Ils étaient contents d’être là, devant un public qui les connaît et les apprécie. C’est le principal.

Merci Alt-J, j’ai kiffé. N’en déplaise aux gens.

On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues
On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues
On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues

On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues
On y était : Alt-J aux Vieilles Charrues


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 77885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte