Magazine Culture

Nicolai Howalt, Car Crash Studies

Publié le 22 juillet 2013 par Unionstreet

car cra
Nicolai Howalt, c’est le genre d’artiste qui te colle des frissons en une seconde. 

Ce petit gars, diplômé d’une prestigieuse école de photographie en 1992 à Copenhague, te retourne en effet l’épine dorsale. Son travail est axé sur la mort, les atmosphères un peu space, souvent dénuées de présence humaine…

Il s’amuse tout aussi bien à photographier 141 boxeurs après un combat, la gueule en sang, éclatée comme pas deux, comme l’intérieur de voitures accidentées, à travers la série « Car Crash Studies ».

Glauque vous avez dit ?

Au final, pas tellement. Ce qui s’échappe en effet de ces quelques images est plus poétique, dénué d’un quelconque accent voyeur, ou pervers. Pas de sang, pas de tripes, encore moins de bouillasses étalées par-ci, par là. Non, le taff de Nicolai Howalt s’articule plus au niveau de l’étude des dommages, ce qu’il reste d’une caisse après un accident plus ou moins grave, à deux pas de la documentation; nous permettant de tisser un lien direct avec le travail d’Arthur Fellig, mieux connu sous le pseudo de Weegee. Un photographe de rue, basé à New York, qui avait pour habitude de capturer les scènes de crime avant l’arrivée de la police.

Ce qui déroute également le spectateur : on se demande s’il s’agit-là d’une peinture, d’un paysage, les macros employées nous désorientant au max. Bref, Union Street vous invite à observer le plus près le travail de cet artiste Danois.

CcS_02

CcS_03

CcS_04

CcS_05

CcS_06

CcS_07

Comments

comments


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unionstreet 88609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine