Magazine Entreprise

Who is Tom Barrack ?

Publié le 22 juillet 2013 par Edelit @TransacEDHEC

Tom Barrack, c’est l’histoire d’un self-made man comme les Américains aiment. Parti de rien,  fils d’immigrés libanais, il a réussi a construire une fortune grâce à son fonds d’investissement Colony Capital LLC. En 2011, le très prestigieux magazine Forbes le classe 375ème fortune américaine avec un patrimoine d’environ 1 milliard de dollars. Rien que ça. Ce grand dirigeant n’a rien à envier à personne, sauf peut être des cheveux et encore. Revenons maintenant sur l’histoire de cet American Dream.

Diplômé d’un « Bachelor of Art » en 1969, obtention d’un doctorat en droit en 1972, Monsieur Barrack est solide, clairement. Mais rien ne permet d’imaginer le succès que lui réserve la vie. En France, avec ce genre de diplôme, Tom Barrack serait au mieux un avocat ou fiscaliste de renom à Paris et vivrait confortablement dans une maison cossue du 16ème arrondissement. Au pire, il serait acteur secondaire dans une comédie musicale Kazakh réalisée par Borat. Mais en Amérique c’est différent, on vous laisse votre chance !(Bon si vous n’êtes pas performant, on vous vire en 2h07 min montre en main).

Notre bon futur milliardaire, se mis à travailler pour la famille Bass au Texas pendant plus de 10 ans et commence à construire son réseau. Son rôle était de remettre sur pied des sociétés industrielles grâce à l’apport de capitaux et l’apport de son management. Honorable.

Mais Tom Barrack aime la culture et voyager(il regarde même Chasse&Pêche), il s’en va en Arabie Saoudite ou il apprend l’arabe et travaille pour la Fluor Corporation. Mais notre entrepreneur souffre de ne pas être son propre patron…

En 1976, après avoir étudié le droit international de la finance, Tom commence à faire fortune par le biais d’investissement dans l’immobilier et de rachat d’entreprise. Mais ce n’est pas suffisant. Monsieur Barrack en veut plus et le plus vite possible.

En 1991, il fonde enfin son joyau : Colony Capital LLC. L’idée lui trotte dans la tête depuis pas mal de temps déjà, mais il lui manquait un capital initial conséquent. C’est pourquoi il fit fonctionner son réseau et reçu quelques 124 millions de la part de la famille Bass. Pendant que son fonds d’investissement prolifère, Tom se permet quelques folies comme l’achat du parc d’attractions de Mickael Jackson : Neverland. Il achète le PSG, 9% de Carrefour et quelques immeubles et restaurants. Il reçoit même la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy en 2009. Autrement dit, il pèse lourd.

Au jour d’aujourd’hui, Tom Barrack passe de temps en temps au Luxembourg, ou il a un pied à terre Colony. Il distille ses conseils de vieux briscars de la finance à ses jeunes employés. Quand il parle, le temps semble s’arrêter, tout le monde écoute et essaye d’apprendre pour devenir riche.

La légende dit même qu’il aurait dit en privé à un jeune auditeur de KPMG :  « Alexandre, if you want to be rich, get off of Europe »

LDS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edelit 18215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte