Magazine Culture

La deuxième identité secrète de J.K. Rowling

Par Eguillot

Cela a été révélé récemment : l'auteur de Harry Potter, J.K. Rowling, avait écrit un polar, The Cuckoo's Calling, sous l'identité secrète de Robert Galbraith. Polar qu'elle avait fait éditer, sans doute par l'intermédiaire de son agent. Et si nous nous laissions aller à une petite fiction? Qui sait si elle n'a pas autoédité, sous une deuxième identité secrète (un troisième nom), un autre roman?

Cela peut paraître fou de se dire qu'une auteur plus riche que la reine d'Angleterre aurait autoédité un livre. Elle ne l'a sans doute pas fait, bien sûr. Mais l'idée, c'est qu'elle a pu le faire.

En réalité, elle a à tout moment la possibilité, de chez elle, d'autoéditer un ebook sans en parler à personne, et en particulier sans en parler à son agent, en prenant un autre nom de plume. De nos jours, l'édition, et l'autoédition, est quasiment devenue aussi simple que de presser un bouton - et oui, c'est une grande et belle chose.

Et vous savez quoi ? Si j'étais auteur édité, mais que mes relations avec mon éditeur ne se passent pas bien, c'est ce que je ferais dans un premier temps avec un roman inédit, pour "tester les eaux". Dans un deuxième temps, bien sûr, si l'essai est concluant, je m'arrangerais pour récupérer mes droits sur mes romans publiés, et pour les passer progressivement en autoédition.

Je crois fort possible, à l'avenir, d'avoir des révélations de type : tel auteur célèbre a secrètement autoédité l'un de ses livres. Pourquoi ? Parce que les auteurs édités, en particulier aux Etats-Unis, ont depuis longtemps été habitués à prendre de nouveaux noms de plume lorsqu'ils connaissaient l'échec commercial et que l'un de leurs noms se retrouvait "grillé".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eguillot 1687 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines