Magazine Cuisine

La noix de coco

Par Cococannelle @Coco_Cannelle
Aujourd'hui on parle noix de coco sous toutes ses coutures. Voici déjà plusieurs mois que j'avais envie de faire ce genre article. J'ai longtemps hésité, je me demandais si il allait vous plaire, si il vous serait utile. Mais après avoir lu beaucoup d'erreur au sujet de ce fruit, j'ai décidé de me lancer. Je ne suis pas une pro en la matière mais j'espère qu'après avoir lu cet article vous pourrez dire que la noix de coco n'a plus aucun mystère pour vous. J'ai essayé de faire simple, on ira dans l'ordre chronologique des choses c'est à dire du fruit dans l'arbre jusqu'à son arrivée dans nos assiettes.
1. LA NOIX DE COCO VERTE OU ORANGE ...
Les noix à coques vertes ou oranges (fruits pas encore secs) se cueillent directement en haut du cocotier.
C'est à ce stade que l'on boit l'eau de coco. L'eau de coco, également appelée "jus de coco", est souvent confondu avec le lait de coco. D'un arôme délicat et légèrement sucrée, l'eau de coco est très appréciée comme boisson désaltérante.
On peut également déguster la pulpe qui à ce stade est tendre et comme une crème (photo à venir) ...
Hmmmm un pure délice !
La noix de cocoLa noix de coco
"Directement dans la noix ou dans un verre, boire de l'eau de coco bien fraiche quand il fait chaud c'est un régal"
2. LA NOIX "GRISE"
A ce stade la noix tombe toute seule de l'arbre.
L'extérieur est lisse de couleur grise, marron, parfois tachetée. Quand on la secoue on doit entendre l'eau qui clapote à l'intérieur sinon ce n'est pas la peine de la ramasser.
L'extérieur de la coco est une bourre fibreuse qui enveloppe la noix. Il faut retirer la bourre pour obtenir la noix. Ce sont les noix déjà débourrées que l'on trouve dans les magasins.
La noix de cocoLa noix de coco
Sur la quatrième photo vous pouvez voir une noix avec sa bourre et celle vendu en commerce à côté.
"Pas facile de l'enlever cette bourre au final ... En donnant un trop grand coup de coutelas on en a même casser la noix qui se trouve à l'intérieur ... Un coup de chance car il a été plus facile de recueillir la pulpe ainsi"
3. LA NOIX DE COCO SECHE
  •  Choisir sa noix de coco
Avant tout quand vous choisissez votre noix de coco, veuillez à ce qu'elle soit bien lourde et qu'elle ne soit pas fêlée. Elle doit également contenir un peu d'eau, donc n'hésitez pas à la secouez, approchez la de votre oreille et si vous entendez le bruit de l'eau c'est qu'elle est fraîche. Si ce n'est pas le cas c'est qu'elle est pourrie à l'intérieur.
  • Casser votre noix
Le meilleur moyen pour casser votre noix serait de la jeter le plus violemment possible au sol, mais bon si vous tenez à votre carrelage il ne vaut mieux pas.
L'autre solution est de percer (avec un couteau et un marteau) l'un des trois ptits trous (appelés "yeux") de la noix de coco pour la vider de son eau (ne surtout pas la boire car celle-ci est rance, rappelez vous on ne boit que l'eau des noix vertes ou oranges). Quand il ne reste plus une goutte d'eau donner lui un ou plusieurs coup de marteau.
La noix de coco cassée il vous faut maintenant décoller la chair blanche de l'écorce dure de la noix.
La noix de coco
  • La noix de coco râpée
A l'intérieur de la noix on découvre une belle pulpe blanche (c'est la crème qui a durcit). Elle est excellente à manger...
Pour décoller la chair de la coque il vous suffit d'un couteau ou même d'une cuillère si la "bête" est docile.
Une fois le travail fini il ne vous reste plus qu'à râper la chair. Je préfère le faire à la main avec une râpe en fer (la taille des trous utilisées dépendra de la future recette), mais vous pouvez le faire à l'aide d'un mixeur. La seconde solution est beaucoup plus rapide et moins fatiguante, mais j'aime bien la technique utilisée par nos ainées ^^
La noix de coco
Entre la chair et l'écorce il y a une fine couche brune, on peut la garder ou la décoller (tout dépendra de votre future recette). Cette opération peut se faire à l'aide d'un économe.
  • Le lait de coco
J'ai souvent lu sur des blogs des recettes abracadabrantes pour réaliser le lait de coco ... Et pourtant il n'y a pas plus simple comme recette.
Le lait de coco est le "jus" que l'on extrait de la pulpe. Pour cela il vous suffit de passer des morceaux de noix de coco dans une bonne centrifugeuse, on recueille alors un liquide : c'est lui le lait de coco. Une autre méthode (utilisée quand on a pas de centrifugeuse) consiste à presser la pulpe dans un morceau de tissu après l'avoir râpée.
Voilà c'est tout. Pas besoin de mélange, pas besoin de chauffer de l'eau ou je ne sais quoi encore. Il vous faut juste une noix ou de la pulpe bien fraîche et surtout pas sèche (çà ne fonctionnera donc pas avec la noix de coco râpée achetée dans le commerce).
La noix de coco
Ce lait est très concentré, légèrement sucré et plus gourmand que l'eau de coco.
4. CONSERVER LA NOIX DE COCO
La noix de coco se conserve 2 à 3 mois à température ambiante.

5. LA NOIX DE COCO EN RECETTES

On peut cuisiner la noix de coco à toutes les sauces. Friandises, pâtisseries, sorbets, plats salés et j'en passe !!! Voici quelques recettes que vous pourrez retrouver sur le blog :


 - Macarons coco antillais
Voilà, j'espère que cet article vous a plu et qu'il vous a beaucoup appris. J'en referais peu être un autre bientôt, tout dépendra de l'accueil que vous réserverez à celui là.
Retour des recettes dès vendredi !
Facebook Twitter Hellocoton ▪ Instagram XoXo

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cococannelle 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines