Magazine Culture

Dexter, S08E04, Scar Tissue

Publié le 23 juillet 2013 par Haiyken @JALFDM
Dexter, S08E04, Scar Tissue, réalisé par Stefan Schwartz et écrit par Tim Schlattmann.
Dexter, S08E04, Scar TissueJ'ai du mal à réaliser que nous ne sommes qu'à l'épisode 4 tant une quantité impressionnante de choses se sont déjà passées dans cette ultime saison. Ce rythme soutenu me plait énormément et rattrape assez bien les quelques pertes de tempo des saisons précédentes. 
Je ne m'attendais vraiment pas à ce que la relation entre Dexter et Vogel prenne ce tournant, ou en tout cas pas aussi rapidement. J'aime beaucoup le triangle qu'ils forment avec Debra. C'est une situation bien complexe en tout cas. C'était assez prévisible que Vogel traite Dexter comme un cas d'étude plus que comme un homme qu'elle essayerait d'aider. Elle dégage depuis le début cette froideur déstabilisante, et si Dexter lui ne l'a pas ressentit (parce que les psychopathes ont du mal à avoir de l'empathie, on le sait bien) pour nous c'était très visible. On sentait clairement l'aspect manipulateur. Mais désormais l'affaire est éventée et Dexter connait les véritables intentions de la psychiatre.  Cette nouvelle rivalité va en tout cas changer pas mal de choses pour Dexter. Après avoir perdu Debra il se rend compte que le repère qu'il pensait avoir trouvé en Vogel n'est qu'illusion. Je trouve l'évolution de Dexter tout à fait fascinante. Il continue à perdre pied. Il questionne constamment la nature même de sa condition. Il y a une vraie réflexion sur ses origines mais aussi sur ce qu'est un psychopathe, fondamentalement. Un sujet passionnant qu'il était temps que la série embrasse.
Gros virage pour Debra qui se ressaisit après la catastrophe frôlée dans l'épisode précédent. Je suis content que sa chute ne traine pas sur plus d'épisodes. Elle est réellement le personnage le plus intéressant depuis la saison précédente et le pivot central de la série. Ses discussions avec Vogel sont intéressantes et le parallèle tissé entre elle et Harry très juste.  Une fois de plus, c'est l'occasion de retourner aux origines de l'histoire. Le code mais surtout la difficulté de Harry à accepter ce qu'est réellement Dexter. Faire ressortir l'histoire du suicide est très bon. Car depuis longtemps on identifie Harry comme étant l'hallucination qui accompagne Dexter, la projection de son subconscient. Mais la vérité est très différente puisque le vrai Harry a eut d'avantage de mal à accepter tout ça. Il ne l'a d'ailleurs jamais réellement fait.  Ce qui est amusant c'est que Vogel tente de manipuler Debra en lui montrant qu'elle ressemble à son père, qu'elle est la personne devant aider Dexter à respecter le code, qu'elle est une bonne personne. Et c'est en faisant ça que Debra prend une décision pas tellement surprenante de mon point de vue. Tout comme Harry elle ne parvient pas à accepter la vérité sur Dexter, elle ne plus vivre avec elle même. Je m'attendais, en la voyant arriver devant le poste de police, à ce qu'elle retourne confesser, cette fois en pleine possession de ses moyens, mais c'est une décision plus radicale qu'à prit la jeune femme.
La dernière scène est vraiment poignante même si pas forcément surprenante. On sent que quelque chose ne va pas avec cette version de Debra complètement paisible, ouverte à la discussion et prête à accueillir Dexter à bras ouverts.  J'ai trouvé que le dernier plan casse un peu l'idée du cliffhanger. J'aurais personnellement terminé l'épisode sur le plan sur l'eau qui redevient calme après que la voiture ait coulée, laissant le doute sur le destin des deux personnages - même s'il est clair qu'ils ne vont pas mourir. Mais étant donné qu'il n'y a effectivement pas vraiment de suspense, ce n'est pas plus dérangeant que ça. Cela nous éclaire cependant sur le fait que décidément Debra ne peut se résoudre à tuer Dexter.  Je pense que son idée était de se sacrifier en même temps pour ne pas subir les répercussions de son acte, se suicider comme l'a fait son père avant elle, en emportant Dexter et son secret avec elle.
Les histoires parallèles sont à la fois intéressantes et lassantes. J'aime l'idée de donner un peu de profondeur au personnage de Masuka en lui collant une fille (Dora Madison Burge que j'ai bien aimé dans Friday Night Lights) dans les pattes. C'est à vrai dire quelque chose d'assez amusant et qui colle assez bien au personnage. A côté de ça, le triangle amoureux avec Debra, Quinn et Jamie me sors un peu par les yeux. C'est probablement car je n'aime pas spécialement Quinn et que je n'arrive pas à comprendre pourquoi il a autant besoin d'être développé. Je n'adhère pas spécialement non plus à l'hyper sexualisation de Jamie. Cela lui donne un côté assez sombre qui ne colle pas vraiment à ce qu'on avait vu de son personnage jusqu'à présent. Un peu perplexe de ce côté.  L'enquête de Dexter concernant le Brain Surgeon avance petit à petit avec un assez probable suspect. Je suis intrigué par l'idée de la fille enfermée dans le placard et je pense que le sauvetage de Dexter va énormément le mettre en péril. On sait que lorsque Dexter s'implique dans les affaires d'un autre tueur les répercussions sont toujours pour lui gâcher la vie. 
Dexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar TissueDexter, S08E04, Scar Tissue

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Haiyken 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine