Magazine Cinéma

Un visage d'ange : un bouquin bouleversant sur l'enfance déchirée

Par Filou49 @blog_bazart
23 juillet 2013

 Allez, après avisagevoir exploité sans vergogne, mes potes, ma mère et ma copine, en les faisant lire et chroniquer des livres à ma place, il est plus que temps que je mette un peu au boulot  en vous parlant d'un très beau roman, "Un visage d'ange", premier roman de l'américaine Lisa Ballantyne, sorti début juin dans l'excellente collection Belfond.

C'est un livre que l'agence Athomedia m'a envoyé dans le cadre d'un concours FACEBOOK qu'elle mettait en place avec l'éditeur à la fin du mois de juin. Il aurait fallu que je lise et chronique le livre avant le 17 juin, mais finalement ayant- lamentablement- oublié cette contrainte, je rends ma copie avec un bon mois de retard!!!

Pour ma défense, je dois admettre que j'ai du recevoir ce livre le 14 juin, et devant tout ce que j'avais à faire à cette période, je l'ai lu à un rythme beaucoup plus faible que d'habitude, car j'avais un planning très chargé,ne  me réservant que 20 à 30 petites minutes par jour à la lecture.

Et puis, aussi, je dois dire que j'ai pris particulièrement mon temps à lire ce "Visage d'ange",  prenant mon temps pour me laisser immerger par l'ambiance et les personnages de ce roman, qui, très rapidement, m'a totalement emporté par le souffle romanesque de son intrigue, et le style, certes classique, mais parfaitement tenu, de son auteur.

Car si l'histoire n'est pas forcément très originale sur le papier, avec une thématique- sur les conséquences qu'une enfance cahotique peut entrainer sur l'être humain- souvent abordée dans la littérature de tous bords, elle est ici construite d'une très belle façon et avec énormément de fluidité et d'habileté, avec, en filigrane une très touchante histoire parallèle, qu'on suit en alternance sur deux époques, et le basculement se fait très joliment car l'enfant de l'une des histoires devient l'adulte ressource de l'autre.

En effet, le livre commence avec l'accusation pour meutre dont est accusé le jeune Sébastian, 11 ans,  qui serait soupsonné d'avoir assassiné un camarade de jeu à coups de pierre. Daniel, l'avocat qui lui est désigné, est d'autant plus  troublé par la personnalité de Sébastian qu'il lui rappelle sa propre enfance particulièrement difficile, avec une mère droguée qui ne peut plus assumer son éducation, et qui l'emmenera de foyer en foyer juste avant de rencontrer Minnie, une femme qui assure un placement d'accueil temporaire, mais qui va lui changer la vie à jamais et, à tous les niveaux....

Ainsi comme je l'ai dit un peu plus haut, le livre nous offre une lecture alternée, avec un chapitre consacré à l'affaire judiciaire de ce petit Sebastian dont le mystère de son éventuelle culpabilité ne nous sera livrée qu'à la toute fin, et un autre consacré à l'enfance de Daniel et sa rencontre avec Minnie, et l'on devine très vite que celle ci l'a très cruellement trahi, une trahison dont Daniel ne s'est jamais remis et, là encore, on ne devinera les raisons que dans les derniers chapitres.

Bref, un Visage d'ange est vraiment un  excellent roman pour l'été qui arrive à associer de très belle façon une réflexion sur le système judiciaire et un beau récit sur les blessures de l'enfance, tout en ménageant à la fois un réel suspens et aussi, et c'est ce qui emporte définitivement l'adhésion, énormément d'émotion.

En effet, les pages finales sont réellement bouleversantes, et le personnage de Minnie est sans doute un des plus beaux que j'ai pu voir dans la littérature depuis pas mal de temps.

Bref, si on résume : une histoire passionnante et attachante construite comme un excellent thriller avec beaucoup d'intelligence et de réflexion en toile de fond, celui là, je suis bien content de me l'être gardé pour moi!!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines