Magazine Culture

Pioneer XDJ-Aero : Présentation de cette Console DJ Wi-Fi AUTONOME :

Publié le 23 juillet 2013 par Yannoo

Dans cet article, je vous présente le Pioneer XDJ-Aero, le premier “contrôleur Midi” tout-en-un 2 voies et autonome…

pioneer xdj-aero

1/ Le Pioneer XDJ-Aero, c’est quoi ?

La vidéo de promo officielle :

On retrouve plusieurs fonctionnalités classiques présentes sur les lecteurs CD ou contrôleurs Midi :
- table de Mixage 2 voies avec potards des basses / médiums / aigus / gain (“trim”),
- loops calées sur le tempo et réglables en durée,
- Master tempo (changer le tempo sans changer de tonalité),
- SYNC (calage du tempo automatisé),
- réglage de la courbe du cross-fader (mais pas de mode “hamster” pour inverser les voies),
- un effet de filtre sur chaque voie (possible de le combiner aux autres effets,
- plusieurs échelles de pitches (+/- 6%, +/- 10%, +/- 16% …)…

Vous pouvez brancher vos platines vinyles de manière classique (en phono), tout comme des lecteurs CD (en line) : le Mixer fonctionne alors indépendamment du reste de la console.

Le Pioneer XDJ-Aero vu du dessus (cliquez pour zoomer) :

 

xdj-aero

2/ Les particularités du Pioneer XDJ-Aero

Il s’agit de la première interface qui peut se connecter sans fil (en créant son propre réseau Wi-Fi sécurisé) jusqu’à 4 appareils simultanément : Smartphone, tablette, Netbook… Pas besoin de câble pour récupérer les fichiers audio stockés dans les librairies Rekordbox (le logiciel de Pioneer), ce qui simplifie la configuration DJ. Le XDJ peut contenir 10 minutes de musique en MP3 320 kbps en mémoire tampon : si la connexion au périphérique se stoppe, le titre reste lisible par la console. Ils ont prévu le coup chez Pioneer, et ont fait ça bien ^^

Le Pioneer XDJ-Aero peut faire office de contrôleur Midi (pour piloter un logiciel comme Virtual DJ ou Traktor par exemples), en incluant une carte son haute résolution (24 bits / 44,1 Khz). Il intègre un écran mais n’affiche pas la waveform, contrairement à d’autres produits de la marque.

Vous pouvez aussi lire les clés USB (ou les disques durs) : un slot USB est intégré sur la partie supérieure du deck de gauche, et permet aussi d’enregistrer vos Sets en wave sans passer par un ordinateur !

Il inclue 4 effets “quantizés” (c’est-à-dire synchronisés sur le tempo et la beat grid via Rekordbox) : “Trans”, “Flanger”, “Echo” et “Roll”. Vous pouvez bien sûr régler et moduler leur puissance avec un potard “level / depth” dédié.

Les jogs permettent de lancer un son en “drumming” (en tapotant dessus comme avec un sampler par exemple) : il s’agit du mode “jog drum”. Un autre mode est disponible pour pouvoir lancer des samples (comme le son d’une sirène ou d’un laser par exemples). Il est aussi possible de scratcher avec les jogs, comme sur la plupart des contrôleurs de cette gamme.

On a une double sortie casque (petit et gros Jack), toujours pratique.

Enfin, l’option “auto mix” vous sera complètement inutile, en tout cas je vous le souhaite !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannoo 2403 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines