Magazine Culture

Entretien avec Seb Necca

Publié le 23 juillet 2013 par Souillacenjazz

" Seb Necca, c'est vous, alors pourquoi ce nom de groupe?
Ce nom, parce que je suis à la tête du groupe parce que je suis celui qui a fait le plus de compos. Il faut que j'avoue qu'au départ je ne voulais pas du tout que le groupe s'appelle comme ça, parce que je trouve qu'il faut un égo surdimensionné pour nommer un groupe à son nom !

Comment en êtes-vous arrivé au jazz?
Je ne me suis jamais posé la question... Mon père jouait du piano depuis petit, je m'endormais avec la musique, donc la musique, c'est familial. C'est venu naturellement parce que rien ne m'a forcé [...] je pense que le jazz est une des musiques les plus riches. Je suis quand même attiré par d'autres musiques, je reste ouvert.

Quelles sont vos influences, vos inspirations?
L'inspiration c'est ce qui vient sur le moment, j'écoute peu de musique et je n'écoute jamais la radio je n'aime pas écouter la radio mais bon... Je dirais que je suis influencé par tout! J'emmagasine ce que j'ai écouté depuis longtemps et en fonction du moment et de ce qu'il se passe autour de moi... Moi j'écoute du jazz New Yorkais.

Entretien avec Seb Necca


Avez-vous un modèle qui vous a poussé à faire ce métier là?
Pas vraiment en fait parce qu'il y en a plusieurs, en ce moment j'aime bien Kurt Rosenwinkel. Mes modèles jouent tous de manières différentes, c'est-à-dire qu'ils ont différentes attitudes, différentes manières d'écrire ou même ils jouent de la musique libre ou plutôt propre, claire.

Diriez-vous que vous jouez de la musique libre ou très réfléchie?
Toi tu dirais quoi puisque tu nous a entendus ce matin!

Je dirais que c'est une musique bien préparée, cadrée mais qui laisse quand même place à l'impro...
Voilà, nous jouons une musique très écrite et avec le temps (depuis 2009), lorsqu'on prend de l'aisance on la déstructure un peu.Je sais pas si t'as remarqué mais tout en étant structuré, notre groupe change c'est-à-dire que du début à la fin de la semaine, les mêmes morceaux peuvent paraitre totalement différents et c'est dû à notre capacité d'évolution sur le moment.

Vous avez déjà joué d'autres instruments que la batterie?
Oui j'ai commencé avec le violon, le tuba, la trompette [...] D'ailleurs nous sommes tous multi-instrumentistes ici, assez polyvalents finalement. Mais j'ai choisi la batterie parce qu'elle me permet plus de liberté, personnellement c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour faire passer ce que je voulais.

Quel adjectif vous qualifierait le mieux?
Je vais t'en donner plusieurs... généreux, spontané et aérien!

Et enfin, avez-vous des projets d'avenir?
On va continuer comme aujourd'hui mais s'il y a un truc, on y va, on se laisse porter mais pas d'une façon oisive. Dans le futur certainement nous sortirons un deuxième disque mais c'est un peu prématuré, chaque chose en son temps. Pour l'instant on est à Souillac et c'est génial ! "

Rédigé et recueilli par Ève Mazet


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Souillacenjazz 534 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines