Magazine Culture

Le Tour – Semaine #3

Publié le 23 juillet 2013 par Wtfru @romain_wtfru

Comme prévu, Christopher Froome, Britannique né au Kenya et élevé en Afrique du Sud, remporte le centième Tour de France haut la main. N’en déplaise aux détracteurs, ce Tour a connu un énorme engouement malgré le manque de suspense annoncé pour la victoire finale. Bilan de ce Tour et retour sur la troisième semaine.

Team Sky rider and leader's yellow jersey holder Froome of Britain winner of the centenary Tour de France cycling race celebrates his overall victory with team mates after the 133.5km final stage from Versailles to Paris Champs Elysees

En résumé

Durant cette dernière semaine de Tour, Valverde et Quintana ont continué à attaquer Froome, en vain. Le seul domaine où le Britannique était friable, c’était en descente. Alberto Contador l’avait compris et a tenté a plusieurs reprise de prendre tous les risques, allant jusqu’à tomber dans la descente vers Gap, sans doute inspiré par Joseba Beloki. Mais il était simplement au-dessus. Pas au-dessus de tout soupçon, en revanche. Froomey a dominé également le CLM aux alentours du lac de Serre-Ponçon, qui a vu les coureurs essuyer la pluie, la grêle et la canicule dans un décor magnifique. La moue de résignation d’Alberto Contador au passage du leader sur la ligne d’arrivée en a dit long ; Froome était intouchable.
Côté Français, le jour de gloire est finalement arrivé du côté de l’Alpe d’Huez et sa double-ascension, avec un Christophe Riblon héroïque, qui revient au courage sur pour s’imposer dans l’étape reine. « Christopheu Riblong » (©Laurent Jalabert), nous a régalé et a offert la seule victoire d’étape française du Tour, qui masque un bilan tricolore bien terne.
L’Alpe vit aussi l’épisode de la fringale et le Froomey, qui se trouva fort dépourvu quand le coup de barre fut venu. Un ravitaillement express et interdit à sa voiture lui valut 20 secondes de pénalité, un détail. Cette semaine a aussi vu la confirmation d’un talent, celui de Rui Costa, coureur portugais qui préfère grimper les murs que les construire, surtout quand ceux-ci mènent à deux victoires, à Gap et au Grand Bornand. Doté d’une science de la course saisissante, on le reverra sûrement jouer le classement général dans les années à venir. Enfin, l’arrivée majestueuse aux Champs-Elysées a vu Marcel Kittel, meilleur sprinteur actuel, s’imposer une nouvelle fois. Avec ce finish en soirée, le tour complet de l’Arc de Triomphe, le spectacle pyrotechnique projeté sur ce monument… On en redemande, messieurs les organisateurs.

Arc-de-Triomphe-930x620_scalewidth_460

Bilan
C’était déjà plié au soir de la première étape de repos. Chris Froome n’a fait qu’augmenter son avance sur ses challengers et a su conserver 4’20 de marge sur son dauphin, le surprenant Colombien Nairo Quintana, qui termine avec le maillot blanc de meilleur jeune. Le blanc, une couleur qu’il aime bien. Habitué aux pentes abruptes et adepte de la poudreuse colombienne, Quintana est sur les bons rails pour devenir un des favoris dans les prochains Grands Tours. José Roaquin Rodriguez complète le podium. Pourtant peu entouré par son équipe, Froome s’est montré supérieur dans tous les domaines, mais on a senti sur la fin qu’il n’aurait pas fallu quelques étapes de plus.
Andy Schleck nous a rassuré quant à son état de forme physique et mentale, passant même à l’attaque dans les Alpes. Rappelons qu’au mois de mars il se la collait dans un hôtel à Munich ; à partir de là, tout ne pouvait qu’aller mieux. Au vu de sa progression en quelques mois, on devrait à coup sûr le retrouver en favori l’an prochain. Quant à Evans, il est définitivement cuit, il est même frit, Cadel.
Absents au classement général, présents dans les échappées mais toujours un peu justes, les Frenchies ont incontestablement été hors du coup pendant les trois semaines de course. A l’instar de Pierre Rolland, Alexandre Geniez ou Cyril Gauthier, ils ont été nombreux à tenter, avec hélas peu de résultat. On retiendra que la malchance a joué, surtout envers Jean-Christophe Péraud lors du dernier chrono. Neuvième du général, il chute dans la reconnaissance matinale, se casse une clavicule, prend par malgré tout part à la course et retombe dans le final. Heureusement son pote Riblon le venge le lendemain à l’Alpe d’Huez. Tout n’est pas noir pour autant puisque Romain Bardet prend une belle quinzième place au général pour son premier Tour à 22 ans. Solide dans son corps et dans sa tête. La belle attitude de son équipe AG2R a fait plaisir à voir avec une deuxième place du classement par équipe.
Globalement le spectacle a été au rendez-vous, autant côté course que sur le bord de la route, avec des paysages sublimes et un public toujours plus fou et nombreux.

L’image
Plutôt que de garder une seule image de cette fin de Tour, voici un florilège des folkloriques supporters dans les Alpes.

5164ab62efd111e2813a22000a1f8f34_7

Adam Hansen déguste sereinement une mousse offerte par des supporters dans l’Alpe d’Huez.

941255_515479241854534_963755132_n

Croche-patte entre spectateurs, qui a failli aboutir à une générale.

1069829_10201534680789759_1992201150_n

L’inévitable costume phallique pour encourager Tejay Van Garderen

59244_10201639741543623_1108240333_n

Un mec cours après Quintana avec un sanglier empaillé. YOLO.

1070076_419143968198464_518350986_n

Le virage hollandais. Oui, c’est bien Cadel Evans, en compagnie de Yohan Gène, dans l’Alpe d’Huez.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Zazie, un tour de Cyclo

    Zazie, tour Cyclo

    Quoi de plus cohérent que faire son retour en évoquant une artiste qui revient au devant de la scène. Après 3 ans d'absence, Zazie propose un album envoûtant... Lire la suite

    Par  Eatart
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, MUSIQUE, SORTIR
  • Tour Eiffel VS Big Ben

    Tour Eiffel

    Bonsoir chers(eres) Blogueurs(euses),Voici un debriefing sur mes 10 mois passés au Pays de la Reine. Évidemment, j'ai déjà pris parti... Je vous laisserai... Lire la suite

    Par  Caroline Savioz
    CULTURE, HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Une semaine, Une image

    semaine, image

    Tweet TweetBonjour à tous et à toutes, Comment allez-vous en ce dimanche ensoleillé? Aujourd’hui je cherchais une image assez sympathique à vous montrer quand j... Lire la suite

    Par  Shoparoundtheco
    CULTURE, LIVRES
  • La Tour Excalibur – Pays-Bas

    Tour Excalibur Pays-Bas

    A Groningen, Pays-Bas, l’incroyable tour d’escalade Excalibur inclinée et courbée a 37 mètres de haut dans le parc de loisir du Klimcentrum Bjoeks.... Lire la suite

    Par  One360
    CULTURE, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • Diskönoir tour d'Etienne Daho

    Diskönoir tour d'Etienne Daho

    Ca y est, les places sont commandées pour sa prochaine tournée prévue au printemps 2014 ! Hâte de le revoir sur scène, enfin !!! Lire la suite

    Par  Fromtheavenue
    CULTURE
  • Le Tour de Fête de Fottorino

    Tour Fête Fottorino

    Eric Fottorino ne cessera donc jamais de nous étonner. Ses histoires de vélo nous ravissent depuis toujours. Elles avaient démarré en 2001 quand, à quarante... Lire la suite

    Par  Lubies
    CONSO, CULTURE, DÉCORATION, HIGH TECH, HUMEUR, JARDIN
  • Tour: vrai Tour de Corse et beau coup de chaleur

    Tour: vrai Tour Corse beau coup chaleur

    Entre Bastia et Ajaccio, dans un paysage à couper le souffle, Jan Bakelants (Radioshack) remporte la deuxième étape et s’empare du maillot jaune. Lire la suite

    Par  Jean-Emmanuel Ducoin
    CULTURE, HUMEUR, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine