Magazine Cuisine

Pizza très artichaut et philosophie de frigo ! Parce que rien ne vous dit qu'il ne vit pas dedans, le frigo !

Par Dorian
C'est toujours le même problème dès que j'arrive devant mon frigo sans avoir préparé, décortiqué, acheté tout ce qu'il me faut, planifié étape après étape mes petites recettes et tout et tout… En gros à chaque fois que je me trouve devant un frigo un peu par hasard avec la vague envie de faire quelque chose à manger, de faire un truc quoi… Là, j'angoisse parce que finalement rien ne me dit ce qui vit vraiment derrière la porte du frigo !Pizza très artichaut et philosophie de frigo ! Parce que rien ne vous dit qu'il ne vit pas dedans, le frigo !C'est vrai quoi si les portes des frigos sont opaques d'après vous c'est innocent ? Cette lumière qui s'allume quand on ouvre ce n'est pas un signe qu'il s'y passe peut-être de drôles de choses ? A un moment j'avais envisagé d'acheter un stéthoscope pour écouter mon frigo de l'extérieur et puis je me suis imaginé surpris par un des miens le truc dans les oreilles à ausculter le grand blanc glacé et je me suis dit que chez moi on se posait déjà assez de questions comme ça…Et aujourd'hui j'étais à errer dans la cuisine avec la vague intention de préparer une pizza pour ce midi quand mon hamster est passé par là et m'a demandé pourquoi je faisais les cent pas devant le frigo, je lui ai dit juste que je réfléchissais à une pizza sans trop préciser pourquoi mes pensées restaient à l'extérieur du frigo… Alors j'ai vu l'inconscient ouvrir la porte sans la moindre prudence, sans sommations, comme ça par surprise, il a penché la tête dedans et m'a dit ben si c'est pour moi artichauts et pesto et un peu des trucs blancs là, ça m'va bien, merci 'pa ! Et puis il est parti en claquant la porte du... frigo !Des fois la jeunesse manque quand même sacrément de respect !
Pizza très artichaut, pesto et ail confit…Ingrédients : 1 bouquet d'artichauts violets – 400g de pâte à pain – 1 douzaine de gousses d'ail confit à l'italienne (en épicerie italienne) – 1 ou 2 boule de mozzarella – 50g de parmesan en copeaux – poivre – des feuilles de basilic Pour le pesto : 1 petit bouquet de basilic – 2càs de pignons  – 20g de parmesan râpé – 1 gousse d'ail - 3càs d'huile d'olive – poivrePizza très artichaut et philosophie de frigo ! Parce que rien ne vous dit qu'il ne vit pas dedans, le frigo !Préparez le pesto.Mettez dans un mixer le basilic, les pignons et l'ail grossièrement haché et mixez rapidement le tout.Ajoutez le parmesan et versez l'huile en filet tout en mixant. N'insistez pas trop.Préparez les artichauts. Retirez les feuilles le long de la tige.Puis enlevez les premières feuilles extérieures de l'artichaut jusqu'à atteindre les feuilles tendres du centre. Coupez la tige à environ 5cm du cœur, puis épluchez la tige restante en remontant vers l'artichaut. Etêtez enfin les feuilles sur deux tiers de leur hauteur.Coupez les artichauts en quatre et plongez-les dans un saladier d'eau citronnée.Faites-les cuire pendant une douzaine de minutes dans une grande casserole d'eau salée. Plongez ensuite les artichauts dans un saladier d'eau froide puis égouttez-les bien.Etalez la pâte à pain sur une grille couverte de papier sulfurisé.Etalez sur la pâte la mozzarella bien bien égouttée et coupée en morceaux, le parmesan, les artichauts, du pesto, de nouveau des artichauts et du parmesan, terminez par des feuilles de basilic et du poivre.Enfournez dans un four préchauffé à 220° pendant  8 à 10 minutes.Une jolie salade de roquette et mangez sans attendre !
Mais pourquoi, heureusement dans les fours on voit dedans ! est-ce que je vous raconte ça…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines