Magazine Culture

Les Housewives de Desperate à Degenerate…

Par Emidreamsup @Emidreamsup

71kcPfSDA1L._SL1430_

Bienvenue à Hillvale, une petite bourgade du Connecticut, où Catherine Michell, une femme au foyer comme il en existe tant d’autres, se découvre une libido tonitruante… Fini les soap à la télé et les réu’ Tupperware©, les journées de Cathy sont désormais ponctuées par des ateliers de minous à brouter et de troufignons défoncés.

Troisième participation à la Masse Critique de Babelio spécial BD.

J’ai reçu le comics érotique, Degenerate Housewives. Je l’avais demandé par curiosité, pensant que Rebecca (l’auteur) s’était lancée dans une adaptation osée de la série, Desperate Housewives.

Et bien autant vous dire que je me suis pas mal trompée sur ce point. Ce comics est un amoncellement de scènes de sexes entre femmes au foyer. "L’héroïne" a le malheur de se plaindre à sa soit-disant meilleure amie de son absence de vie sexuelle avec son époux. Celle-ci en profite alors pour en faire son jouet après l’avoir drogué et à "demi violé" avec un god…

Bref, loin d’être face à une BD érotique possédant la beauté et l’intelligence d’un Manara (par exemple), on a plus la sensation d’être face au story board du prochain film de Marc Dorcel. Le tout offrant une oeuvre volontairement provocante, sans réelle intérêt. On accumule les clichés de relations lesbiennes qui ne s’assument pas vraiment. Sans oublier des textes qui se veulent un brin intellectuel en employant un vocabulaire évoluée qui détonne étonnamment avec les images.

Je remercie tout de même Babelio et les éditions La Musardine pour l’envoi. Cependant, je n’irais pas plus loin dans la découverte de ce genre d’oeuvre qui pour moi entre plus dans la catégorie vulgaire porno qu’érotisme pur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emidreamsup 951 partages Voir son profil
Voir son blog