Magazine Culture

Giuseppe Ungaretti – J’ai tout perdu (Tutto ho perduto, 1937)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Giuseppe Ungaretti – J’ai tout perdu (Tutto ho perduto, 1937)J’ai tout perdu de l’enfance,
Jamais plus je ne pourrai
Perdre mémoire à crier.

L’enfance, je l’ai enfouie
Au fond des nuits.
A présent, lame invisible,
Elle me coupe de tout.

Je me souviens comment
J’exultais de t’aimer,
A présent je suis perdu
Dans l’illimité des nuits.

Désespoir incessant, croissant,
La vie ne m’est plus rien,
En travers de la gorge,
Qu’un roc de cris.

*

Tutto ho perduto dell’infanzia
E non potrò mai più
Smemorarmi in un grido.

L’infanzia ho sotterrato
Nel fondo delle notti
E ora, spada invisibile,
Mi separa da tutto.

Di me rammento che esultavo amandoti,
Ed eccomi perduto
In infinito delle notti.

Disperazione che incessante aumenta
La vita non mi è più,
Arrestata in fondo alla gola,
Che una roccia di gridi.

***

Giuseppe Ungaretti (1888-1970)La douleur (Il dolore) – Traduit de l’italien par Philippe Jaccottet



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13346 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines