Magazine Culture

Jean Malrieu – Le plus beau jour (1953)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jean Malrieu – Le plus beau jour (1953)S’il pouvait faire un temps à mettre un chien dehors
Si je pouvais avoir un cœur à fendre pierre
Si l’amour devenait plus lâche que la mort
Si nous étions des morts pour parler de la vie
Si nous étions heureux pour ne plus rien nous dire
Si nous étions vivants pour pouvoir nous aimer
Si le monde n’était pas fait pour le refaire
Si tu n’existais pas pour pouvoir t’inventer.

***

Jean Malrieu (1915-1976)Préface à l’amour (1953)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines