Magazine Culture

Niourk de Stefan Wul

Par Fildediane @fildediane

NiourkTitre : Niourk

Auteur : Stefan Wul

Éditeur : Castelmore

Nombre de pages : 257

Sortie le 14/06/2013

Fiche Bibliomania

4ème de couverture :

"La Terre n’est plus qu’un vaste désert. Des monstres engendrés par d’antiques technologies radioactives hantent ce qu’il reste des océans – quelques lacs d’eau saumâtre, rien de plus. Dans ce monde âpre, un enfant noir, rejeté par tous les membres de sa tribu, se met en route vers Niourk, la ville mythique, peuplée de fantômes. Au bout de cette quête se trouve peut-être le moyen de redonner vie à notre Terre assassinée."

Mon avis :

L’histoire :

Un enfant noir est en sursis dans une tribu post-apocalyptique où l’être humain a fortement régressé… Leurs Dieux sont les vestiges de l’ancienne société civilisée, faite de machines, d’argent, de robots, de poster d’idoles et de radioactivité.

L’enfant noir parcourt les chemins et les sentiers pour trouver la villes des Dieux : "Niourk" et sauver sa tribu qui l’a d’abord rejeté.

Il traverse des difficultés qu’il ne se pensait pas capable d’affronter.

Au final il devient maître de son destin, mais survivra t-il aux mille dangers qu’il rencontre sur son chemin et le plus terrible celui de la ville ancienne.

Les personnages :

L’enfant noir : Un petit être primitif qui démarre sa vie avec l’handicap d’être différent au yeux de sa tribu. Mais petit à petit il va dépasser ses croyances et ses capacités pour devenir enfin maître de son destin.

La tribu : ils méprisent l’enfant noir, ils en ont peur, ils croient qu’il porte malheur, que les dieux vont être en colère à cause de lui. Ils sont très primitif, et leur langage est plus que simple, le stricte minimum…

La plume, le scénario :

J’ai trouvé le début de l’histoire très long, pas accrochant car la vie simple des chasseurs de cette tribu n’est pas super excitante. Le langage de la tribu est un peu pesant, leur peur de la modernité est agaçante… mais il y a cet enfant noir, qui va découvrir qu’il peut vivre selon ses envies et ses choix, sa formidable capacité d’adaptation et d’apprentissage va le porter au sommet delà chaîne alimentaire et bien au-delà. L’évolution de cet enfant hors norme devient alors passionnant !

Et puis il y a  des monstres horribles sortis tout droit de la tête de l’auteur beurk ….

En Bref :

Une belle découverte !

Merci à Castelmore, Livraddict et bien sûr Stefan Wul pour cet agréable moment de lecture !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fildediane 807 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines