Magazine Culture

Saint Seiya The lost canvas chronicles - Tome 02 - Masami Kurumada & Shiori Teshirogi

Par Jake @JakeVecc
Saint Seiya the lost canvas chronicles - Tome 02 - Masami Kurumada & Shiori Teshirogi

Résumé :

La jeune Sasha a été ramenée au sanctuaire, mais il est dur pour une jeune femme de savoir qu’elle est en réalité la réincarnation d’une déesse ! Elle n’hésitera pas à interpeller Kardia, chevalier d’or du Scorpion pour se changer les idées… Ignorant qui est réellement Sasha, le chevalier fougueux va l’amener en voyage, la traitant affectueusement comme une enfant embêtante, ce qui sera une bouffée d’air frais pour la déesse. Mais alors qu’ils atterrissent dans une auberge, les deux amis vont être confronté à un clan qui idolâtre une divinité dangereuse qui pourrait bien signifier la destruction de l’Humanité et l’instauration d’un nouvel ordre. Le pouvoir du soleil développé par le leader du clan des Jaguars devra s’opposer à Antares, l’étoile rouge symbolisant le cœur de l’armure du Scorpion, et de son chevalier : le courageux Kardia.

Avis :

Comme promis par la mangaka dans son petit mot aux lecteurs, Teshirogi a tenté avec ce tome 2 de la nouvelle saga Chronicles du Lost Canvas de « retranscrire l’atmosphère des mangas des années 80 »… Et c’est le cas ! Si la trame de ce tome est un peu simple : Kardia est confronté à ce qui serait de nos jours une secte, l’ambiance est tout à fait agréable, et cela ressort même dans les dessins, qui sont moins « lourds » que parfois dans Lost Canvas. Les dialogues sont également allégés, et les combats laissent davantage la place à des moments de complicité entre Kardia et Sasha. C’est d’ailleurs là, tout l’intérêt de ce tome, d’après moi. La relation entre la jeune Athéna qui a du mal à accepter son nouveau statut, et Kardia, un chevalier d’or qui pense avoir affaire à une simple fillette. L’amitié qui va les lier et très touchante, et le personnage de la belle aubergiste est très réussi ! En effet, elle apporte du sarcasme et de la répartie à la grande bouche qu’est le chevalier d’or du Scorpion. Les dessins sont magnifiques, et si cela paraît ridicule, j’étais ravi de voir enfin un chevalier d’or avec son casque ! Surtout que celui de Kardia a un visuel génial ! Contrairement au précédent tome, cet opus nous permet de croiser également deux autres chevaliers d’or : celui du Sagitaire et mon préféré : Dégel du Verseau, espérons que dans les prochains tomes, les autres chevaliers se mêleront également ! D’ailleurs, le numéro 3 qui sort en Octobre risque de beaucoup me plaire !!!

Lien direct : Editions Kurokawa

saint seiyalost canvaschroniclestome 2kurokawamangashonenaviscritiqueresume


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines