Magazine Cinéma

FEZ II annulé, grosse colère de Phil Fish…

Par Repostit @S2PMag

Certains développeurs ont un caractère bien trempé. Phil Fish, qui était aux commandes de FEZ, dont la suite, FEZ II semblait pourtant sur les rails, a bonnement pété un câble, en annonçant l’abandon pur et simple du titre, voir même son retrait du monde du jeu vidéo, qu’il qualifie d’industrie « détestable »…

FEZII FEZ II annulé, grosse colère de Phil Fish...

Pan sur les FEZ…

Un court message de Phil Fish, sur le site du studio Polytron, dans la soirée d’hier a scellé le destin de FEZ II : « Fez II est annulé. J’en ai marre. Je prends l’argent et je me casse. Je ne peux pas en supporter davantage. Ce n’est pas le résultat d’une seule chose, mais la conclusion d’une longue et pénible campagne. Vous avez gagné ».

Tout avait débuté quelques heures auparavant, tandis que Fish avait été visiblement blessé par une vidéo mise en ligne sur le site GameTrailers, dans laquelle un journaliste lui reproche, ainsi qu’à son associé Jonathan Blow (NDLR : Braid), de totalement snober les demandes de réactions relatives au changement de politique de Microsoft en regard de l’auto-édition. Le sang de Phil Fish n’a visiblement fait qu’un tour, celui-ci inondant la planète Twitter de messages, déversant sa haine envers l’industrie vidéoludique, réclamant au passage des excuses, sans omettre d’inviter le journaliste de GameTrailers à « comparer sa vie à la sienne, puis d’aller se suicider… » . 

L’abandon de FEZ II est devenu officiel entre temps, tandis que Fish déclare carrément vouloir se retirer de monde du jeu vidéo, via son compte Twitter, passé en mode privé depuis lors…

Quel ego ce Fish! On en reste sur les fesses. On plutôt, sans FEZ II…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous ou venez en débattre sur le Forum.

Share on Tumblr0

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte