Magazine Culture

CRÉATURE DU MIROIR de Jess Kaan

Par Phooka @Phooka_Book

CRÉATURE DU MIROIR de Jess Kaan
Editions Les lucioles15 euros/175 pages (broché)7 euros (epub)



Présentation de l'éditeur:

Ludwik et Aleksandre, deux frères maltraités par la vie, vivent avec leur mère à Bavignies, une petite ville où il ne se passait rien, jusqu à récemment... Car depuis quelque temps, les nuits de Bavignies sont devenues de véritables cauchemars. Plusieurs meurtres ont endeuillé la cité. Une créature mystérieuse rôde, sans parler de ce chat rouge aux intentions maléfiques qui apparait parfois, souvenir du passé maudit de la ville... Aleksandre et Ludwik aimeraient rester en dehors de cette histoire qui les dépasse et vivre leur vie. Hélas, il est un moment où le Mal doit être combattu... Un moment où l on doit prendre les bonnes décisions au risque de tout perdre. Créature du Miroir est un roman dédié aux jeunes ordinaires d aujourd hui. Parce que ce sont eux qui peuvent tout changer !
L'avis de Phooka:
Voilà bien un truc qui m'agace: avoir vraiment aimé un livre et ne pas avoir d'inspiration pour la chronique ! Créature du miroir en est l'illustration parfaite. Je ne sais pas comment vous parler de ce livre. Un livre découvert par hasard que j'ai dévoré en un rien de temps et qui m'a énormément plu. Et hop, panne sèche ...

Pourtant il m'a happée dès les premières pages. Je l'avais installé sur mon reader et pour voir la qualité du epub, j'ai commencé à le feuilleter. J'ai relevé le nez au chapitre 7. Je m'étais à peine rendue compte du temps qui passait. Le récit m'a kidnappée dès le début. Ces deux frères aux prénoms pleins de k , Aleksandre et Ludwik, m'ont fascinée et séduite. D'entrée, comme ça. Et à partir de là, il fallait que je sache. Il fallait que je les suivre, il fallait que je découvre leur histoire. Aleks est un ado en terminale, Ludwik est en CM2. Deux garçons que la vie n'a pas épargnée. Leur père est décédé il y a tout juste un an et ils ont bien du mal à s'en remettre. En plus des tracasseries habituelles avec la racaille de leur quartier/école, ils doivent se débrouiller seuls car leur mère doit bosser dur pour assumer à elle seule les revenus de la maison. L'argent ne coule pas à flot, ils doivent faire attention. Et la situation va empirer car il se passe des choses étranges dans leur ville de Bavignies. La mort rôde, et manque de chance Aleks, le grand frère a une fâcheuse tendance à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Le commissaire un peu tatillon en fait donc le coupable idéal et le harcèle. Du coup les deux frères décident d'enquêter et ils ne vont pas être au bout de leurs surprises ...Les deux héros sont incroyablement attachants. En tant que maman, j'ai été profondément touchée par leur détresse, par leur incapacité à surmonter le décès de leur père mais aussi par leur courage. En tant que lectrice, j'ai adoré le côté fantastique du roman, j'ai eu peur (oui je l'avoue), j'ai frissonné et j'ai eu bien du mal à ne pas lire le livre d'une traite. Le dosage entre les séquences un peu plus "émotions" et les séquences frissons, est parfaitement maîtrisé. Il n'y a jamais de temps mort. On s'attache tellement aux deux frères qu'on a vraiment peur qu'il leur arrive quelque chose. J'avais parfois envie de crier "mais bon sang n'allez pas là !!!", bref j'ai plongé tête baissée dans cette aventure et je me suis fait entraîner derrière les héros. Je n'en suis ressortie qu'à la toute fin. D'ailleurs si j'ai un seul et unique petit bémol, c'est à propos du tout dernier chapitre que j'ai trouvé un peu "rapide" et finalement un peu étrange. Je comprends bien l'analogie entre le fait de grandir et ce qui arrive aux deux frères. A travers cette aventure fantastique et aux limites de l'horreur, ils prennent une leçon de vie et ce parcours initiatique leur permettra de grandir et de franchir une étape importante de leur vie. Il n'empêche que la décision finale m'est apparue comme un peu brutale. Mais peu importe car cela ne gâche en aucun cas ma lecture et je garde un excellent souvenir de ce roman.Voilà donc la belle découverte que j'ai faite. Créature du miroir est un roman incroyablement touchant grâce à ses deux héros principaux, mais aussi terriblement inquiétant, frôlant parfois le roman horrifique. La créature qui hante la ville fait vraiment peur, le lecteur frémit et frissonne, je vous promets. J'ai suivi Aleks et Ludwik avec passion, j'ai été inquiète pour eux, bref j'ai vécu leur aventure en étant au premier plan. Je ne connaissais pas Jess Kaan jusqu'à présent et si tous ses romans sont du même acabit, je vais me laisser tenter pour en découvrir d'autres. En attendant je vous conseille vraiment de lire celui-ci que vous soyez jeune ou moins jeune, vous allez vous régaler.



Et pour le challenge littérature de l'imaginaire 
CRÉATURE DU MIROIR de Jess Kaan

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines