Magazine Culture

Les débutantes (J. Courtney Sullivan)

Publié le 29 juillet 2013 par Mylouze @ifautlire

Les débutantes (J. Courtney Sullivan)Résumé :
Elles se sont connues et aimées à l'université de Smith, haut lieu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d'adulte les ont séparées, jusqu'à la disparition de l'une d'entre elles.
Face aux déceptions de l'existence, rien n'est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s'en rendre compte.
Mon avis :
Après une page d'un bulletin des anciennes mailé à toutes, l'histoire commence réellement.
Chaque chapitre concerne plus précisément une des filles de la bande. On suit tour à tour la vie et les souvenirs de Celia, de Bree, de Sally ou April.
Parfois on a le même souvenir qui revient, d'un point de vue de l'une ou de l'autre concernée.
Smith, c'est une université de filles. Il y a quelques transgenres, qui sont majoritairement rejetées.
Les douches sont communes, alors les anciennes ont instauré des horaires, parce qu'il y a des lesbiennes qui aiment bien y fricoter. Ambiance !
Cette université semble être comme le berceau du féminisme. Énormément de féministes connues et reconnues sont passées sur ses bancs.
D'ailleurs, gros gros bon point : tout au long du récit, on peut lire des noms, qui nous ramènent à une notation. Bref, tres instructif, bourré de references, de journaux, de films, etc etc. J'ai appris pas mal de trucs et j'en suis bien contente !
Pendant 500 et quelques pages, on assiste donc à ces quatre vies, à ces quatre évolutions.
Elles sont en première année et se retrouvent à l’étage des chambres de bonnes. Elles font rapidement connaissance et finissent par être vraiment inséparables. Les portes des chambres ne servent plus à rien, en fait.
April est certainement la plus féministe du groupe, elle est la première influence de ces copines.
Les expériences, les épreuves et les bonheurs font évoluer ces jeunes filles, on a droit à un véritable court de féminisme américain contemporain.
Ces quatre nanas, je les admire. Pour pas grand chose, c'est vrai. Veganisme, féminisme, homosexualité. Que du banal quoi. Non, ce qui est intéressant, c'est la manière qu'elles ont toutes de vivres une même situation. Elles n'ont pas toutes la même éducation, elles ne viennent pas forcement du même milieu, n'ont pas le même caractère. Et donc ne réagissent pas de la même manière....
Et puis, l'épreuve d'entre les épreuves...
Enfin, il ne me manquait pas grand chose pour le coup de cœur, mais ce livre est un bijou pour moi. Il est rempli de ce que j'aime, j'en ai apprécié chaque page, chaque chapitre, chaque personnage


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mylouze 778 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines