Magazine Culture

Angela Sloan - Whorton James Jr.

Par Jake @JakeVecc

Angela Sloan - James Whorton Jr.

Caractéristiques :

Genre : Roman

Grand format : 256 pages / 19,50 €

Résumé :

Ray Sloan alcoolique, agent de la CIA va sauver Angela alors que toute sa famille est massacrée par les Simbas au Congo dans les années 1960. Il va adopter la fillette et la ramener avec lui aux Etats-Unis. Il est enseignant à « La Ferme » nom de code de la CIA et à en quelque sorte pris sa retraite alors qu’Angela est collégienne. Tout bascule lorsqu’un ancien agent surnommer TAON contacte Ray pour une nouvelle mission. Ce dernier va se retrouver mêler au scandale du Watergate et va prendre la fuite avec Angela au début puis seul car sa paranoïa lui fait se méfier de tout et tout le monde. Angela se retrouve donc isolée avec de faux papiers, une vieille voiture et quelques rudiments pour la conduire.

Avis par Lolo :

Je pensais vraiment trouver un roman d’espionnage avec en toile de fond le « Watergate scandal » mais rien du tout !!! Ou si peu ! De plus Ray le personnage principal disparaît de l’histoire comme par magie. Il faut également savoir que la quatrième de couverture raconte purement et simplement la quasi moitié du roman. Donc ce pour quoi j’avais envie de le lire était à mes yeux « une belle arnaque ». Mais bon voyons aussi le côté positif du livre à savoir le personnage d’Angela. On constate quand même qu’elle a retenu les leçons de son père adoptif en matière de filature et de débrouillardise, n’oublions pas qu’elle n’a que 14 ans et qu’elle va se retrouver livrée à elle-même. Elle va croiser quelques personnages plus dingues les uns que les autres. Notamment une serveuse chinoise maoïste sans papier et plus tard des hippies à fond contre l’impérialisme américain. Ces rencontres vont agrémenter le roman de passages assez marrants. C’est bien écrit et très aéré avec de nombreux chapitres très courts. Mais bon, il n’en reste pas moins que c’est une sorte de « road trip » du style de livres à la « Jack Kérouac » (que je n’apprécie pas) à réserver donc aux fans du genre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines