Magazine Culture

La Rentrée Littéraire 2013 chez Albin Michel

Par Emidreamsup @Emidreamsup

AVT_Albin-Michel_1209

La rentrée littéraire est l’un des événements de l’année attendu par les lecteurs en tous genres. Voici les romans proposés par Albin Michel pour cet automne.

Concerto pour la main morte de Olivier Bleys

concerto-main-morte-1358305-616x0

Résumé de l’éditeur : À Mourava, hameau perdu de Sibérie centrale, Vladimir Golovkine n’a qu’un rêve : prendre  le bateau pour Krasnoïarsk, la grande ville en amont du fleuve. Mais faute de pouvoir s’offrir un billet, c’est un étranger qu’il voit débarquer dans sa vie : Colin, un pianiste français raté dont la main droite refuse d’obéir dès qu’il se met à jouer le concerto n°2 de Rachmaninov. À la frontière du récit et de la fable, Olivier Bleys crée ici un univers poétique où le tragique côtoie l’absurde. Histoire de vodka et de mystère, de musique et d’amitié entre les hommes, ce livre nous invite à cultiver la joie.

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

Muette de Eric Pessan

Muette_s

Résumé de l’éditeur : « La nuit, déjà, et Muette écoute vibrer les insectes, glissée jusqu’au nez dans son sac de couchage. Elle a chaud mais ne peut se résoudre à se découvrir. Dehors, dans le grand monde, des gens courent à sa recherche, elle n’a plus de doute à ce sujet. Elle y est. Elle a grand ouvert les portes de sa vie. » Par sa maîtrise de la langue au plus près des émotions, des impulsions et des souvenirs d’une jeune fugueuse, Eric Pessan, l’auteur d’Incident de personne, compose un roman envoûtant et d’une rare justesse pour évoquer la mue mystérieuse de l’adolescence.

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

Petites scènes capitales de Sylvie Germain

Résumé de l’éditeur :« L’amour, ce mot ne finit pas de bégayer en elle, violent et incertain. Sa profondeur, sa vérité ne cessent de lui échapper, depuis l’enfance, depuis toujours, reculant chaque fois qu’elle croit l’approcher au plus près, au plus brûlant. L’amour, un mot hagard. » Pour cette rentrée littéraire 2013, l’avant Mai 68 puis sa traversée font irruption dans l’œuvre de Sylvie Germain. Comme une tapisserie de légende, les fils de l’intime et du tragique se tissent en Petites scènes capitales, qui du berceau jusqu’à la mort disent l’infini bonheur d’être au monde, fût-ce au prix de douleurs difficiles à endormir. L’élève de Levinas raconte Lili, ses parents, sa belle-mère, ses sœurs et frère par alliance, etc., guidée par ce qu’un autre disciple de Levinas – Alain Finkielkraut – dénomme La sagesse de l’amour. Telle celle d’une tragique grecque des temps modernes, sa plume inspirée conduit jusqu’à une magnifique catharsis.

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

Une rançon de David Malouf

Une_rancon_s

Résumé de l’éditeur : Une rançon donne la pleine mesure de l’art romanesque dont l’écrivain David Malouf est un virtuose. Il puise à la source d’une des plus belles scènes de L’Iliade, celle où Priam, du haut des murs de Troie, assiste à la profanation du corps d’Hector, traîné derrière le char d’un Achille rendu fou de douleur par la mort de son ami Patrocle. Se dépouillant de tous les attributs de la royauté, Priam se dirige vers le camp des grecs sur une simple charrette tirée par des mules. Ce n’est plus le roi mais le père qui veut rencontrer un autre père. Le souvenir du temps d’enfance menacé où il s’est appelé Podarcès lui fait prendre le chemin du dénuement. Son humilité lui vaut les faveurs du dieu Hermès. David Malouf place son souffle dans le souffle épique d’Homère et sa poésie au lyrisme puissant et délicat s’accorde à l’inspiration universelle et intemporelle du modèle. Comme il le confie dans sa postface, David Malouf a été marqué dans son enfance par la lecture de la guerre de Troie que leur fit une institutrice. À la source de ses premiers poèmes, l’écho de cette lecture ne cessa jamais de retentir dans sa vie et dans son œuvre.

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

Les Perroquets de la place d’Arezzo de Eric-Emmanuel Schmitt

9782226249722-x

Résumé de l’éditeur : «Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé : tu sais qui.» Cette lettre anonyme trouble l’existence des riverains de la place d’Arezzo. Dans ce quartier élégant de Bruxelles, quel original, quel pervers, quel corbeau déguisé en colombe s’acharne à violer leur intimité ? Le message entraîne autant de promesses et d’attentes que de déceptions et de catastrophes, chacun l’interprétant à sa façon. Menée par Eric-Emmanuel Schmitt, cette ronde effrénée devient l’encyclopédie des désirs, des sentiments et des plaisirs, le roman des comportements amoureux de notre temps

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

La Nuit en vérité de Véronique Olmi

La_nuit_en_verite_s

Résumé de l’éditeur : À travers la relation forte et fragile entre une mère trop jeune et un fils au seuil de l’adolescence qui vivent chacun à leur façon l’expérience de l’exclusion et de la détresse intérieure, Véronique Olmi renoue avec la tension narrative de Bord de mer, cette amplitude romanesque où la retenue, l’émotion et la brutalité forment une ronde parfaite.

Date de sortie : 22/08/2013

De prime abord : Je prends / Je passe

Et vous que lirez-vous cet automne ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emidreamsup 951 partages Voir son profil
Voir son blog