Magazine Cinéma

Cavale Sans Issue

Publié le 19 août 2013 par Olivier Walmacq

cavale_sans_issue_aff

genre: action
Année: 1993
durée: 1h40

l'histoire: En cavale, Sam Gillen décide de défendre Clydie et ses deux enfants de leurs poursuivants.     

la critique d'Alice In Oliver:

Le nom de Robert Harmon ne vous dit probablement pas grand chose. Pourtant, le cinéaste s'est fait connaître en réalisant la première version de Hitcher, avec Rutger Hauer, en 1986. Depuis, plus rien ou presque, le cinéaste n'ayant jamais confirmé les espoirs placés en lui.
Faute de projets véritablement excitants, Robert Harmon se lance dans la réalisation de Cavale sans Issue, sorti en 1993. Au niveau de la distribution, ce petit film d'action réunit Jean-Claude Van Damme (JCVD), Rosanna Arquette, Ted Levine et Kieran Culkin.

Jusque-là habitué aux films d'arts martiaux et de karaté, l'ami JCVD tient à varier sa palette d'acteur. En effet, JCVD abandonne sa tenue de kickboxing et interprète un personnage moins bagarreur qu'à l'accoutumée, un certain Sam Gillen.
Néanmoins, ce dernier n'a rien d'un enfant de choeur puisqu'il vient de se faire la malle. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario. Attention, SPOILERS !

1903586093_small_1


Sam a perdu son complice dans un hold-up qui a tourné au vinaigre. Il trouve refuge dans un bois et y fait la connaissance d'un sympathique bambin, Mookie, qui ne tarde pas à lui présenter sa soeur et sa mère, Clydie, une jeune veuve en butte aux insistantes pressions d'un promoteur immobilier, Franklin Hale. Celui-ci cherche par tous les moyens à lui acheter ses terres.
Ne reculant devant aucun procédé pour étendre son domaine, l'homme d'affaires véreux a déjà tenté de brûler la ferme d'un voisin de Clydie.

Sam met ses étonnantes capacités de combattant au service de la charmante petite famille, qui risque à tout moment l'expulsion. Voilà donc l'ami JCVD en sauveur de la veuve et de l'orphelin dans ce film d'action qui ne casse pas trois pattes à un canard !
Paradoxalement, contrairement à la plupart des films de JCVD, Cavale sans Issue peut se targuer d'un véritable scénario, certes simpliste mais qui fonctionne plus ou moins sur la durée.

edward-blatchford-jean-claude-van-damme-cavale-sans-issue_5077e3fb2b53b

Hélas, les péripéties de la petite famille sont pour le moins prévisibles. Dès le départ, on se doute que JCVD va régler leurs problèmes à lui tout seul. Ex-taulard, le personnage, interprété par l'acteur belge, n'a rien de bien méchant. Mieux encore, ce dernier est sur le chemin de la rédemption et cherche à se racheter une conduite. Sa présence va vite raviver l'amitié d'un jeune gosse en manque de père.
JCVD se contente du minimum syndical et se montre peu bavard. Clairement, l'acteur n'a pas l'air très emballé par ce petit film d'action. D'ailleurs, l'interprète se fait voler la vedette par Rosanna Arquette, beaucoup plus convaincante dans son rôle.
En dehors de ça, pas grand chose à signaler, Cavale sans Issue reste un film moyen, très moyen, mais reste un "Van Damme" correct dans l'ensemble. A réserver aux fans invétérés de l'acteur.

Note: 08/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines