Magazine Musique

U-God "Keynote Speaker" @@@½

Publié le 19 août 2013 par Sagittariushh @SagittariusHH

U-God "Keynote Speaker" @@@½

Pendant très longtemps U-God était perçu comme le vilain petit canard du Wu-Tang : deux premiers LPs solos honteux, critique envers RZA, personnalité en retrait par rapport à ses camarades… Il se requinque en 2009 avec l’effort honorable Dopium pour conjurer le sort et enfonce le clou avec ce Keynote Speaker, facilement son meilleur album.

La première réflexion qui nous vient à l’esprit est dire que l’album est bon grâce à l’apport de RZA, qui se charge de la production exécutive de cet album et de l’éditer sur son label Soul Temple Records. Oui, mais pas que. Le RZA ne produit que trois titres dont l’organique "Rooms Keep Spinning" (avec un instru agrémenté de guitare sèche) et le mi-lourd "Be Right There". En fait l’introspection et l’humilité de U-God nous captivent dans un certain sens, alors qu’il est loin d’être le membre du Wu le plus charismatique. Et s’il n’a plus sa fougue d’antan, il n’en reste pas moins hardcore. S’il se surnomme le "Black Clark Gable" ou "Zilla" dans un moment d’égotrip, il finit par s’attirer le respect en remerciant les DJs et les fans du Wu qui l’ont mené jusqu’ici ("Heavyweight"), malgré une carrière solo chaotique il faut le reconnaître.

Question esthétique, on est bien dans une ambiance Wu, sans qu’elle soit trop marquée. Autant il arrive que le contrepied soit réussi ("Skyscraper"), après c’est agaçant de constater que le rappeur est encore capable de faire des choix douteux ("Stars", "Golden Arms") Les productions sont laissées entre les mains de beatmakers inconnus au bataillon aux pseudos qui laissent perplexes (DJ Homicide par exemple). Enfin, pas tous, nous avons le franco-portugais Blastah Beatz qui gère la prod de "Mt Everest" featuring Inspectah Deck & Elzhi, excusez du peu. Method Man et GZA pourront aussi dire qu’ils sont passés par là pour porter main forte à U-God, de même que Styles P, le pionnier Kool Keith ("Journey") et un certain Jackpot.

Voilà un disque qui devrait l’aider à gagner en considération. Il était temps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sagittariushh 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines