Magazine Culture

L’article où y a un poisson qui fait le malin dedans

Par Nelcie @celinelcie

L’intro où j’ai ferré le poisson

Ça ne vous est jamais arrivé, vous, de vous énerver après un pot de confiture que vous n’arrivez pas à ouvrir ? Vous essayez de faire levier avec une cuillère. Vous tapez au fond du pot. Vous le passez sous l’eau chaude. Mais non. Le couvercle résiste. Finalement, à renforts de grimaces et grognements d’ours des cavernes, l’homme fort de la maison arrive à ouvrir ce foutu pot de confiture.

Ça ne vous est jamais arrivé de vous niquer (ouais je suis mal polie, j’assume) un doigt en ouvrant une boite de sardines ou de conserve en tirant sur l’anneau, parce que c’est encore trop bien serti ?

Et bien avec le Poisson Malin, ça ne vous arrivera plus !!

Le Poisson Malin est votre Sauveur.

Carpe Diem… Le jour du poisson d’eau douce

C’est ma mère qui a découvert cet objet, chez TempsL. Vous savez ? Ces sites de ventes par correspondance qui vous proposent tout un tas d’objets plus ou moins utiles et pratiques censés améliorer votre vie quotidienne.
C’était tout nouveau, et elle l’avait commandé… peut-être parce qu’il y avait une « offre nouveauté », je ne sais pas.

L’objet est arrivé, a pris place dans un tiroir de la cuisine familiale. Jusqu’à ce que…
Un soir, un pot de mayonnaise refuse de s’ouvrir. Toute la famille essaie, chacun son tour, d’ouvrir ce pot de mayonnaise. Ma mère tape au fond du pot. Niet. J’essaie à la petite cuillère. Je n’arrive qu’à la tordre. Ma sœur passe le bocal sous l’eau chaude. A part chauffer la mayonnaise, ça ne donne rien. Mon père et sa grosse poigne ne viennent pas à bout non plus.
Même mon oncle qui pourtant a beaucoup de force n’arrive pas à ouvrir ce pot de mayonnaise. Quand à mon cousin… lui il avait carrément envisagé de percer le couvercle afin de faire un appel d’air.

Jusqu’à ce que ma mère se précipite dans la cuisine et revienne avec le Poisson Malin.
En un « plop », le pot était ouvert. Nous allions pouvoir manger notre plateau de fruits de mer.
Vous imaginez, vous, un repas « fruits de mer » gâché à cause d’un pot de mayonnaise qui refuse de s’ouvrir ?

En réalité, je serais bien incapable de vous dire si la première fois qu’on a utilisé cet objet c’était pour ouvrir un pot de mayonnaise, ni si ce soir-là nous avions mangé des fruits de mer. En revanche, je ne pense pas que mon oncle et mon cousin étaient présents autour de la table. Ou alors, il y avait aussi ma tante.

Quoiqu’il en soit, le Poisson Malin avait fait son entrée dans la maison, et il allait vite devenir l’objet indispensable. Le truc qui allait servir régulièrement.
Un objet tellement indispensable que, quelques semaines après m’être installée chez moi, en 2001, lorsque je fus confrontée à mon premier bocal récalcitrant, j’ai immédiatement appelé ma mère en lui demandant « Mamaaaan !!! Ymfo un Poisson !!! C’est où déjà que tu l’as acheté ? ».

Ça tombait bien, elle pensait justement faire une commande chez TempsL. Quelques semaines plus tard, j’avais enfin mon Poisson Malin.

En rouget Noir… Mes luttes, mes faiblesses… contre les couvercles et les bouchons.

Mais c’est quoi ce Poisson Malin ?
Le poisson malin c’est un « ouvre-tout » (ou presque) qui a la forme d’un poisson.
Mais pourquoi Poisson Malin et pas « Autruche Ingénieuse » ou « Castor Futé » ?
Peut-être parce qu’il ressemble à un poisson ?…

Disséquons ensemble ce Poisson Malin

119441235


Comme vous pouvez le constater, l’objet ressemble fortement à un poisson, avec sa tête, sa queue… y a même la bouche, un trou pour représenter une nageoire.
Par contre, mon poisson il a l’œil sous la bouche… c’est un poisson malin certes, mais un poisson bizarre.
Ah oui, et tout au bout de sa queue il a un trou, dans lequel on peut passer une ficelle pour l’accrocher

 

119441238

Le poisson vu de l’autre face.
Cette fois-ci, vous pouvez constater que mon poisson est creux (moi, je connais des gens, ils ont la tête comme ce poisson).
Mais en plus d’être creux, le poisson il a des stries et puis une espèce d’excroissance, là, au niveau de sa nageoire.
A part ça, il a toujours son œil sous la bouche. Mais bon, en réalité on s’en tape un peu.

Vous avez donc compris que le corps, la bouche et la nageoire ont chacun une fonction qui vous aidera à ouvrir vos conserves, bocaux, bouteilles….
Quant à l’œil, bah il sert à… je vous explique ça aussi, ne vous inquiétez pas.

Avec la bouche (du poisson, pas la mienne), je peux ouvrir les conserves à anneau, sans me dézinguer les phalanges ou me casser les ongles.

C’est simple. Je passe l’anneau, et je tire. Inutile d’avoir une force herculéenne, ça vient tout seul. De plus, comme le geste est plus sûr et plus net, j’évite toute éclaboussure intempestive.

119441244

Je ne me sers pas de mon poisson à chaque fois que j’ouvre une boite de conserve à anneau, mais il m’arrive parfois d’avoir du mal à « entamer » l’ouverture parce que le cercle n’est pas assez prédécoupé. Dans ce cas, le Poisson Malin m’est bien utile, puisqu’il me donne plus de force.

L’excellente prise en main de l’objet n’est certainement pas étrangère à cette efficacité. En effet, les doigts viennent naturellement se placer correctement afin de pouvoir tenir fermement l’objet.

Grâce à la nageoire, aucun pot de confiture ou de mayonnaise ne me résiste.

Finies les cuillères tordues, les tapages au fond du bocal, etc…
Il suffit de placer l’ergot entre le couvercle et le pot, puis de faire levier. On entend « plop », ça y est c’est ouvert. Y a plus qu’à dévisser.

119441250

L’ergot est suffisamment large pour assurer une bonne prise sous le couvercle et pouvoir faire levier. La forme et la hauteur du trou est parfaite pour s’adapter à des couvercles plus ou moins épais.

Il est efficace aussi bien sur des couvercles à visser, comme les confitures, que sur les couvercles sertis style bocal de pâté.

Je crois qu’il est inutile d’en dire plus. C’est efficace, pratique et ça m’a servi de très, très, très nombreuses fois. C’est d’ailleurs essentiellement cette fonction que j’utilise sur mon Poisson Malin.

Les stries de mon poisson m’aident à dévisser les bouchons les plus récalcitrants.

Je dois vous avouer que je n’avais pas compris tout de suite à quoi servaient ces espèces de stries. Je me doutais bien que le fait que le poisson soit creux et doté de stries avait une quelconque utilité. Mais laquelle ?… Une recherche rapide sur le net a permis de répondre à ma question.

Si vous aussi vous avez déjà pesté après une bouteille de soda ou de je-sais-pas-quoi à cause d’un bouchon trop difficile à ouvrir, et bien grâce au Poisson Malin cela n’arrivera plus. Enfin beaucoup moins souvent.
L’idée est simple : on coince le bouchon dans les rainures, puis on tourne. La bouteille s’ouvre comme par enchantement.

119441247

Mais pourquoi c’est plus efficace qu’avec la main ?
Vous avez remarqué que plus vous avez de difficulté à ouvrir une bouteille, plus vous transpirez, et donc moins vous arrivez à tourner ce foutu bouchon ? Et bien le poisson malin, lui, ne transpire pas. De plus, les rainures permettent une meilleure accroche du bouchon.

Il est possible d’ouvrir des bouchons de différentes largeurs. Même petits. D’ailleurs, la dernière fois que je m’en suis servie c’était pour ouvrir une petite bouteille de citron liquide.

Concernant la prise en main, il n’y a rien à redire. Que ce soit pour droitier ou pour gaucher, l’ergonomie est très bien étudiée. Les bouchons ne me résistent plus.

Mais il y a des choses que ce Poisson Malin n’ouvre pas ?

Oui !
Le Poisson Malin n’est pas un ouvre-boîte. En effet, vous remarquerez qu’il est en plastique, donc inaproprié pour percer le métal des boîtes de conserves.

Le Poisson Malin n’est pas un tire-bouchon. Pour le vin, il vous sera donc inutile.

Le Poisson Malin n’ouvre pas le coffre de la Banque de France, et ça c’est vraiment nul !

Les petits poissons cuits… c’est l’heure de conclure

Aujourd’hui je ne pourrais plus me passer de mon Poisson Malin. Il est pratique, efficace, prend peu de place. En plus il se nettoie facilement (un coup d’éponge à l’eau savonneuse et c’est règlé).

La fabrication est solide. A part l’ergot qui sert de levier qui est un peu abîmé, il est encore en parfait état. Ça fait dix ans que je l’ai.
Aujourd’hui, il est distribué dans plusieurs enseignes parmis lesquelles TempsL, Alice Délice, PriceMinister… les prix varient de 9€ à 16€. Un prix tout à fait correct au vu de son efficacité et de sa durée de vie.

Enfin, le Poisson Malin est proposé dans différentes couleurs. Aucune crainte, donc, qu’il ne jure avec la décoration de votre cuisine. Alors, pourquoi donc s’en priver ?

Et au fait… à propos de l’œil du poisson. Et bien, il ne sert strictement à rien. C’est purement décoratif .


Classé dans:Nelcie is in the kitchen Tagged: bocal, bouteille, conserve, cuisine, poisson malin

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nelcie 1057 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte