Magazine Culture

22/11/63 - Stephen King

Par Eline66
22/11/63 - Stephen KingC'est dans la remise de Al ( vendeur de hamburgers) que tout a commencé. Cette petite remise qui ne paye pas de mine contient cependant une faille temporelle qui mène tout droit dans Amérique des années 1958.En fait non, tout a commencé réellement le jour où Jake Epping , professeur d'anglais,  corrige les devoirs de ses élèves dont le sujet était " Le jour qui a changé ma vie". Il tombe alors sur un devoir dans lequel  Harry Dunning y décrit le jour où son père a tenté de tuer toute sa famille.  Jake Epping qui pourtant n'a jamais eu  la larme facile, va pleurer.Alors quand Al  montre cette fameuse faille temporelle à Jake , ces petites marches qui peuvent lui faire remonter le temps , Jake s'y engouffre dans  l'espoir de changer le cours des choses , de changer l'Histoire, d'empêcher ces affreux meurtres tels qu'ils ont été décrits dans le devoir , il veut tenter l'expérience.Mais Al , proche de la mort a une autre idée derrière la tête.Il demande à Jake de changer véritablement le cours de l'Histoire et de tenter à tout prix d'empêcher le meurtre de Kennedy à Dallas le 22/11/63.Jake Epping accepte sachant que chaque voyage remet les compteurs à zéro.A partir de là on plonge alors dans cette Amérique d'un autre temps, où tout le monde fume partout  où la nourriture a bon goût, où il y a de belles voitures, mais aussi une Amérique sans les nouvelles technologies , pas d'internet, pas de téléphone portable, alors Jake Epping doit s'adapter au mieux à cette nouvelle vie. Une vie qu'il apprécie d'autant plus car il va y rencontrer l'amour de sa vie.
Mais que survient-il quand on change le passé ?Jake veut savoir, et il saura...
Ce plongeon dans l'Amérique des années 1958 à 63 mérite à lui seul  le détour. On s'y croirait. De même l'intérêt pour l'affaire de l'assassinat de JFK est certain, car encore aujourd'hui des doutes subsistent quant à savoir si Lee Harvey Oswald a agi seul ou pas. Je note tout de même que j'ai trouvé la lecture un peu longue à certains moments, que l'action tardait à venir et   que l'affaire de l'assassinat de Kennedy n'intervient réellement qu'au 2/3 du livre environ, mais bon voila c'est une lecture que je ne regrette absolument pas et c'est surtout un titre qui m'a fait ouvrir un livre de Stephen King pour la première fois et peut-être pas la dernière , l'avenir nous le dira.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Eline66 Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines