Magazine Culture

Alex du PSG : “ Il ne faut jamais renoncer ”

Publié le 24 septembre 2013 par Cess A @Cess_A

Alex, le défenseur brésilien du PSG, dévoile un projet qui lui tient à cœur : Autograff. Une initiative en faveur des enfants du Brésil réunissant Thiago Silva, Lucas Moura, Thiago Motta, Maxwell Sherrer et Clément Chantôme. Entre conviction et générosité, entretien avec un champion pas comme les autres.

Alex, comment te présenterais-tu ?
Je suis une personne de nature tranquille, joyeuse et proche de ma famille.

Au-delà de ton statut de joueur international, de quelle manière le public te perçoit-il ?
Dans l’idéal, je préférerai que les gens me connaissent personnellement. La plupart du temps, le public se fait une image trompeuse de nous à cause des médias. Cette image n’a souvent rien à voir avec ce que nous sommes réellement. J’espère cependant que les gens me considèrent comme une bonne personne.

Tu es à l’origine d’Autograff, d’où vient cette idée ?
Je rêvais d’aider les enfants du Brésil. Depuis mon enfance, je vais à l’église. Comme tout bon évangéliste, j’ai toujours eu la volonté d’aider les autres. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité de le faire avec l’aide de mon entourage et des joueurs brésiliens. Tous les jours, nous signons des autographes, le but est d’utiliser nos signatures non pas pour une personne mais pour tous ces enfants qui en ont besoin.

Quelles sont tes attentes sur ce projet ?
Lorsque j’ai présenté le projet Autograff à mes coéquipiers, nous avons immédiatement pensé que c’était le minimum que nous pouvions faire pour les autres. Nous pensons participer à l’avenir à d’autres initiatives. Il faut donc que ce projet fasse écho pour renouveler l’expérience avec d’autres associations. A mon sens et pour nous joueurs, il est nécessaire de donner aux autres la chance que nous avons eue.

Comment tes coéquipiers ont-ils accepté de jouer le jeu ?
Ils ont de suite adhéré au projet, le voyant d’un très bon œil. Cela leur a semblé naturel. C’est ce qui caractérise nous autres brésiliens : la volonté d’aider son prochain. Ils ont donc accepté de participer et de faire au mieux pour la réalisation de cette œuvre.

As-tu un lien particulier avec l’association choisie : Lar do Caminho ?
J’ai entendu parler de cette association par le biais d’un ami proche au Brésil. J’ai donc eu envie de les aider. J’envisage d’aller à la rencontre de ces personnes durant la trêve de décembre pour voir sur place de quelle façon ils travaillent.

Pourquoi cette vente aux enchères ?
Nous voulons lever un maximum de fonds pour les enfants de cette association. Il y a un réel besoin et nous souhaiterions avoir le plus d’acheteurs possibles. Des œuvres d’arts réalisées par Darco et signées par les joueurs, une voiture unique et des maillots dédicacés seront vendus aux enchères. Si chacun donne un petit peu, cela permettra de changer beaucoup de choses.

À la veille de la Coupe du Monde, étant brésilien, quel message souhaites-tu transmettre ?
En dehors de toute la joie que procurera la Coupe du Monde, il est important de ne pas baisser les bras. Il ne faut jamais renoncer. Ce message est important.

Es-tu optimiste pour Autograff ?
J’espère que le gens vont apprécier, adhérer au projet. C’est évident que si chacun y met du sien, le projet Autograff sera une grande réussite. Quand on veut, on peut ! Et j’espère qu’on ira très loin.

Si tu n’avais qu’un seul mot pour convaincre le public, ce serait lequel ?
Solidarité.

Propos recueillis par Cécile Auguste

Alex du PSG : “ Il ne faut jamais renoncer ”
Alex du PSG : “ Il ne faut jamais renoncer ”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cess A 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte