Magazine Culture

Direction Panam aujourd’hui sur la Délicieuse. Aux commandes, DJ Yellow, de son vrai nom...

Publié le 24 septembre 2013 par Delicieusemusique @delicemusique

image

Direction Panam aujourd’hui sur la Délicieuse. Aux commandes, DJ Yellow, de son vrai nom Alain Ho, pilier de la musique électronique français. Rien de plus rien de moins.

L’histoire commence avec Bob Sinclar dans les années 1990. Les deux amis s’allient pour fonder un label qui a fait date, Yellow Productions. Dimitri From Paris, Kid Loco ou encore Bang Bang sont autant de noms qui sortiront sur le label.

En 2003, Alain fonde “Poussez Music” sur lequel il sort ses propres productions ainsi que celles de ses pôtes comme Kenny Larkin (récemment charté partout grâce à son remix de La Fleur) ou bien encore Josh Wink.

Il s’associe pour cette sortie, sur le beau label Compost, avec le groupe canadien “Flowers and the Sea creatures”, pour nous délivrer ensemble ce sublime “No one gets left behind”. On s’embarque dans un univers onirique soutenu par des vocals quasi ethniques, dynamités par une basse profonde et puissante. 

Le remix de Konstantin Sibold, c’est un peu la cerise sur le gâteau de l’EP. Playlisté par toute la team Innervisions, que rêver de mieux ? On est entre de bonnes mains, à l’ancienne !

———-

Disclosing a veteran today on the Délicieuse as we forefront Alain Ho, alias DJ Yellow. A visionary whose long lead the way for French electronic music.
Things heated up for Alain in the 90’s where he partnered up with Bob Sinclair to bring life to th
e label, Yellow Productions. Undoubtedly a success, Dimitri From Paris, Kid Loco, and Bang Bang have all been featured artists on the label. To this day, Yellow Productions, has made its imprint on the industry by constructing its own designated French sound.
In 2003, Alain later founded “Poussez Music” to release his own productions including those of his friends such as Kenny Larkin (whose recently hit the charts with his mix of La Fleur) and Josh Wink.
For Ho’s most recent release, he teamed up with the renowned label Compost, and the Canadian group “Flowers and the Sea creatures” to deliver us the sublime “No one gets left behind”. Embarking on an ethereal journey with this sound as quasi ethnic vocals are carried by a deep and pulsating bass.
The remix by Konstantin Sibold makes for icing on the cake of this EP. And with full support from the entire team at Innervisions, it’s bound for success. With experience only comes greatness !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delicieusemusique 34126 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines