Magazine Cinéma

Critique blu-ray: la cage doree

Par Cinedingue @cinedingue

819pnwP+OiL__SL1500_

LE FILM: 5/10

Paris, ses beaux quartiers. Maria et José Ribeiro vivent depuis bientôt 30 ans dans leur chère petite loge de concierge. Ce couple d’immigrés portugais fait l’unanimité dans le quartier, si bien que quand ils héritent d’une maison au Portugal, personne ne veut les laisser partir. Famille, amis, voisins, patrons, tous se mettent en tête de retenir coûte que coûte les Ribeiro. Mais au fond, ont-ils réellement envie d’abandonner leur si précieuse cage dorée ?

Si le film de Ruben Alves a fait un peu plus d’un million d’entrées en France, il le doit certainement à la forte communauté lusophone de l’Hexagone. En effet, c’est un véritable hommage à ses parents et à sa communauté que le réalisateur propose ici. Malheureusement, s’il semble s’amuser des clichés qui collent à cette communauté, notamment grâce au personnage hilarant de Chantal Lauby, la façon dont il dépeint ces gens cumule toutes les images d’Epinal. Si ces derniers s’y retrouvent, bien leur en fasse mais cinématographiquement parlant, le résultat n’est guère emballant. Tous les stéréotypes entourant les personnages, un scénario cousu de fil blanc et une ambition formelle assez faible font de cette Cage Dorée un simple téléfilm. Heureusement que le réalisateur a eu la bonne idée de confier ses rôles à la crème du cinéma portugais dont l’excellent Joachim de Almeida.

TECHNIQUE: 9/10

Rien à dire, du beau boulot…

BONUS: 8/10

On trouve dans cette édition un making of (37 mins), des scènes coupées, un bêtisier, un clip d’essai du Fado et une galerie photos.

VERDICT: 5/10

Un téléfilm amélioré sympathique mais peu emballant.

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez FPE

 

CRITIQUE BLU-RAY: LA CAGE DOREE

CRITIQUE BLU-RAY: LA CAGE DOREE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinedingue 14834 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte