Magazine Cinéma

Cinéma : Blue Jasmine

Par Framboise32

Cinéma : Blue Jasmine

Film américain de Woody Allen avec Alec Baldwin, Cate Blanchett, Louis C.K., Bobby Canavale, Andrew Dice Clay, Sally Hawkins, Peter Sarsgaard, Michael Stuhlbarg, Tammy Blanchard, Max Casella, Alden Ehrenreich, Charlie Tahan, Shannon Finn, Tom Kemp, Daniel Hepner, Al Palagonia, John Harrigton Bland, Leslie Lyles, Glenn Fleshler, Brynn Thayer, Christopher Rubin, Emily Bergl  ……

Synopsis : Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa soeur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.

Woody Allen, 78 ans :  41 films en quarante-sept ans. Avant de s’appeler Blue Jasmine, le film devait s’intituler Jasmine French"En raison de la bande-originale, on s’est dit que Blue Jasmine correspondait mieux à l’atmosphère du film", a expliqué W. Allen. Blue Jasmine a fait partie de la sélection du 39ème Festival du Cinéma Américain de Deauville, présenté en avant-première, hors compétition.

Blue Jasmine est un beau portrait de femme. Après avoir dirigé Diane Keaton, Mia Farrow, Scarlett Johansson, et bien d’autres, c’est au tour de Cate Blanchett de travailler avec Woody Allen. Cate Blanchett est incroyable dans ce nouveau Woody Allen. Woody Allen lui a offert un très beau rôle qu’elle joue avec  justesse, réalisme et  sincérité.

Blue Jasmine met en scène deux soeurs, deux soeurs avec des vies et des personnalités très différentes, deux soeurs adoptées. L’arrivée et les échanges entre  Jasmine et Ginger sont très drôles. Jasmine, née Jeannette, est new yorkaise, dépressive, a vécu sur la 5è avenue.. Sa soeur Ginger, vendeuse,  vit dans un appartement modeste à San Francisco et très encombré. W. Allen n’épargne rien.   Woody Allen nous propose une comédie avec un scénario intéressant. Ce scénario solide offre à Cate Blanchett un superbe rôle.

Le personnage de Jasmine est pathétique, bouleversant et … risible. Jasmine parle toute seule ou à des inconnus. Elle est angoissée. Elle boit des vodkas martinis, avale du Xanax. Jasmine a été mariée à un business man, un escroc qui l’a trompée, elle se retrouve obligée d’aller travailler. Le jour ou elle rencontre un élégant diplomate, elle s’enfonce dans ses mensonges. Cette rencontre va la ressusciter, et lui faire retrouver son arrogance. Jusqu’au jour ou le passé ressurgit… Woody Allen prend plaisir à dévoiler le passé de son héroïne et nous dévoile  progressivement les raisons de sa "chute". On y voit la gloire passée, le luxe, et l’image du bonheur.

Le film doit en partie sa réussite à ce personnage et à la splendide prestation de Cate Blanchett. Le rôle est fait pour elle. Elle incarne parfaitement la femme élégante, vivant dans le luxe. Elle est aussi hyper crédible en femme trompée et abusée, enfoncée dans le mensonge, avec ses moments d’errance, de panique, de dépression, et de folie.

Même si Sally Hawkins est impeccable le personnage est complètement écrasée par la prestation de C Blanchett. C’est par ailleurs un des points négatifs du film, hormis le personnage de Jasmine, les autres sont inexistants.

Blue Jasmine est une comédie dramatique réussie de Woody Allen, mélant l’humour et la noirceur. Cate Blanchett est extraordinaire, un personnage au bord de la folie !

Cinéma : Blue Jasmine
2
3
4
5
6
7

Sortie en Salles le 25 septembre 2013 – Distribué par Mars distribution


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines