Magazine Séries

[Pilote] We are men

Publié le 01 octobre 2013 par Speedu
vlcsnap-2013-09-16-21h04m42s151

Pilot

Saison 1, Episode 1
Diffusion vo: CBS – 30 septembre 2013

4 hommes récemment divorcés se retrouvent dans un motel pour célibataires et deviennent amis par la force des choses …

La solitude, c’est mal, mais le célibat, c’est bien. Les hommes sont enfin libérés du carcan castrateur des femmes et peuvent donc faire les cons en s’éclatant. En théorie, c’est bien, mais dans cette série, cela offre juste un coté pathétique à ces losers, pour une bonne partie quarantenaire ou pas loin. Seul le « héros » apparait plus jeune mais les autres semblent trop vieux pour se comporter comme des étudiants à springbreak.

vlcsnap-2013-09-16-21h04m28s5

Et c’est là que repose le principal problème de ce pilote. On n’a pas envie de suivre les mésaventures de ces gamins attardés. Il faut dire que ce pilote n’aide pas en ne faisant pas preuve de la moindre once d’originalité dans ses situations et dans son déroulement. En prime, les personnages sont pour l’instant bien trop unidimensionnel pour qu’on puisse s’attacher à eux. Sérieusement, ça intéresse qui de voir Jerry O’Connell en moule burnes pendant les trois quarts de l’épisode ? (Bon, je ne suis pas une femme et ceci explique peut-être un peu cela aussi.) Sérieusement, ça intéresse qui de voir Kal Penn dans n’importe quel rôle ? Son jeu cale complétement et il est totalement à la peine. Oui, c’était facile, mais je suis un peu monsieur facilités quand même. Il ne pouvait pas rester en politique ? Bah non, il s’est fait un peu jeté. Ouais sauf qu’on ne le veut pas non plus devant une caméra.

Heureusement, il reste Tony Shalloub, toujours efficace dans le comique et qui campe plutôt bien son personnage. Sauf que je n’apprécie pas du tout ce personnage. Pas de bol Tony. Et puis il reste le petit nouveau, totalement quelconque et sans intérêt.

Bref, 3/10

1 point parce qu’il y a un générique qu’on met 10 secondes à se rendre compte que c’est le générique, 1 point pour Tony et 1 point pour Queen Mallory qui a glissé là où il n’aurait pas dû. Heureusement, à priori, pas de Kromags à l’horizon. Sinon, au sujet de ce pilote, ce n’est pas drôle, les personnages sont insignifiants ou horripilants. Au revoir (et non, « à revoir »).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 363 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine