Magazine Cinéma

Mardi 8 octobre à 20h30, au cinéma Le Zola : Rue des cités, en présence du réalisateur, Hakim Zouhani (sous réserve).

Publié le 01 octobre 2013 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

Soirée organisée en partenariat avec Lyon Bondy Blog. Le Lyon Bondy Blog est une association loi de 1901. Lyon Bondy Blog est un média jeune et citoyen qui a pour objectif de raconter l’agglomération et de faire entendre sa voix dans le grand débat national. Pour cela, il publie le travail de jeunes journalistes engagés, c’est-à-dire des jeunes en formation ou en recherche d’emploi. Tous sont les représentants de la diversité sociale, culturelle, géographique et même politique.

Le site du cinéma Le Zola : http://www.lezola.com

Rue des sités

Rue des cités
Réalisé par Carine May, Hakim Zouhani
Avec Tarek Aggoun, Mourad Boudaoud, Presylia Alves
France, 2013, 1h08
Date de sortie :  5 juin 2013

Synopsis :
Adilse a 20 ans. Il vit en banlieue. Sa vie se déroule sur le bitume, entre retape de scooters et glandouille avec son meilleur pote. Ce jour-là, son grand-père a disparu. Il le cherche dans la cité.

"On est séduit par la fraîcheur de l’interprétation. Et par la tchatche, quasi poétique." (Télérama) 

Rue des sités1

propos du film

Rue des cités est le premier long métrage de Hakim Zouhani et de Carine May. Cette dernière avait déjà réalisé un documentaire, Ma Langue au chat, dans lequel elle filmait des enfants d’une classe de maternelle à La Courneuve.

C’est en voyant une émission sur France 2 en janvier 2004 au sujet d’Aubervilliers que les réalisateurs ont eu l’idée de Rue des cités. Considérant le reportage comme "bidonné", leur film est pour eux un "droit de réponse" : "On reconnaissait tout, les rues, les immeubles, les voisins… sauf Aubervilliers. Une ville que l’on connait puisqu’on y a grandi. Les habitants avaient été choqués, et blessés. Un vrai tollé. On s’était toujours dit, à l’époque, qu’on ferait un film sur notre ville, cette fois, avec authenticité et justesse. Nous étions lassés par ces fausses représentations…."

Le film s’ouvre sur Hocine Ben, seul face caméra, qui interprète le slam "Au Bercail". Egalement originaire d’Aubervilliers, l’artiste est un ami d’enfance de Hakim Zouhani et de Carine May. Rue des cités n’est pas le premier projet cinématographique auquel il participe : il a joué le rôle d’un policier intègre dans Rengaine de Rachid Djaïdani, également présenté à Cannes en 2011.

Les réalisateurs ont choisi un format original puisque en plus d’être en noir et blanc, Rue des cités est une fiction dans laquelle des témoignages d’habitants d’Aubervilliers sont intégrés : "Multiplier les prismes, entre archives, témoignages documentaires, fiction, faux film et reportage télé, c’est aussi montrer tous ces point de vue différents, avec un lien suffisamment fort sur la totalité marqué par le noir et blanc", explique Carine May.

45.770264 4.875592

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15057 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines