Magazine Culture

La passion de l’égalité

Publié le 03 mai 2008 par Jcgbb

N’est-il pas noble celui qui parvient à reconnaître son égal dans celui qui diffère de lui ? Celui qui ne méprise pas la différence, mais l’honore et la surmonte par la reconnaissance d’une même appartenance ?

Voilà vers quoi nous tirent les droits de l’homme et la démocratie : apprendre à voir dans l’autre l’égal et non l’étranger. Apprendre à le tolérer, au lieu de céder à la pente du besoin de se distinguer, de se sentir supérieur ou simplement de préserver son identité. Oui, l’égalité est un bel idéal. Un idéal qui exige que nous formions une communauté spirituelle, et non des cellules individuelles. Un idéal éducatif qui lutte contre la tendance à se considérer comme un être à part.

Mais comment réalise-t-on une telle exigence ? N’est-elle pas trop élevée en étant très abstraite ? Que veut dire aimer l’humanité ? Comment retrouver l’humain dans mon prochain ? Ces formules sont belles, mais elles sont vagues. Surtout, elles cherchent à nous faire aimer ce que nous ne pouvons que penser. On s’attache ordinairement à des êtres, pas à des concepts. Ce sont des hommes qu’on admire ou qu’on respecte, mais non pas l’Homme.

On pourrait même dire qu’elle est vicieuse, parce qu’elle se retourne en son contraire. Elle n’engendre pas une vertu, elle produit un vice. Car en se tournant vers tout le monde, notre affection ne rencontre personne. On s’habitue à caresser une valeur, sans rencontrer des hommes. Comme dit Tocqueville, en s’étendant le lien devient anonyme, impersonnel et se déserre en même temps.

Le plus renversant dans cette analyse consiste à montrer que la passion de l’égalité ne vient pas compenser un individualisme natif, mais le produit. Voilà un bel exemple de comportement, non pas naturel, mais acquis. A force de se trouver égaux les uns aux autres, on forme l’idée qu’on en a moins besoin. On est égaux, c’est-à-dire capables seuls, sans lien, sans adjoint. Egaux, c’est-à-dire chacun maître dans son coin…

La passion de l’égalité rend individualiste et incite à la différence. C’est donc elle qu’il faut compenser…

Révision bac philo 2008 : la société, les échanges.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jcgbb 2111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine