Magazine Culture

Teeth Of The Sea

Publié le 07 octobre 2013 par Silenceandsound

Teeth Of The Sea

Master

(Rocket Recordings)

Teeth_Of_The_Sea_-_Master_1376580157_crop_550x550

Avec leur troisième album, Master, les anglais de Teeth Of The Sea remettent les pendules à l’heure sur le vaste terrain des musiques expérimentales, mélangeant avec une rare dextérité, recherches sonores et mélodiques, sans pour autant être déconnecté de l’auditeur par une approche trop intello. Leur univers musical construit autour d’un savant mélange d’analogique et d’électronique, allie merveilleusement de multiples influences allant du drone à l’electro, le tout à coups de décharges soniques stupéfiantes, s’autorisant même quelques soli de guitares flirtant avec le metal sans pour autant plonger dans quelque genre que ce soit. Autant dire que leur musique ne ressemble pas à grand chose d’autre. On pourrait peut-être les comparer dans leur radicalité à Fuck The Buttons pour leur approche jusqu’au boutiste, mais ce qui les différencie de ces derniers, c’est l’injection de mélodies dans leur noise expérimentale, s’amusant à mélanger le bruitisme d’un Throbbing Gristle et les arpeggios synthétiques d’un Giorgio Moroder passé à la moulinette core, le tout enrobé de trompettes altières et de guitares dignes de Slayer. Master est un opus magistral qui sait conjuguer à l’unisson instrumentation et technologie, avec une inventivité et une créativité de tout premier ordre. Sans conteste, un des albums les plus époustouflants de cette année 2013. Vital.

Roland Torres



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Silenceandsound 6286 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines