Magazine Côté Femmes

Les guerriers du sang… et les autres !

Publié le 07 octobre 2013 par Marietudors

Alors que j’écoutais un set de Felix Kröcher (si vous êtes un guerrier du sang, vous pouvez aller voir ici), j’étais en train de me dire que mon dernier râteau m’avait frustrée. Bon, ce n’était pas un vrai râteau, mais quand même. C’était un râteau de règles, period bash, blood break down, red river stop, vous voyez quoi. L’homme en question, si tant est qu’il en soit vraiment un, ne pratiquait tout simplement aucun rapprochement durant la période de menstruations. Je trouvai ça d’abord ludique. Mais je changeai vite d’avis. Car ok, l’excitation cérébrale i tutti quanti, mais arrive un moment où les pulsions de viol prennent forme. Et puis, c’est un peu vexant finalement. Pourquoi du sang serait-il plus sale que du sperme ou de la sueur ? Le sexe, c’est sale un point c’est tout. Les draps ? Ça se lave ! La peau aussi. Et puis, je ne demande pas de bucco-vaginal, juste un peu de courage bon sang !
En plus, notez ça messieurs : notre libido est au max à ce moment-là. Celles qui disent le contraire sont des menteuses et profitent juste de ces 5 jours de calme comme les 5 jours où elles ne doivent pas inventer d’excuses.Je ne saurai expliquer pourquoi mais c’est comme si ce (plus ou moins) petit flux nous désinhibait, nous donnait des points de karma et nous bourrait un peu la gueule. En résumé, nous sommes plus sauvages pour les moins farouches. Bref, devant ce refus catégorique et cette nulle réponse à mon « Mais pourquoi ? » : « C’est comme ça, je ne fais pas ça », j’avais envie de répondre un truc débile du genre « Bah moi aussi je vais arrêter de faire ÇA, tu verras ! ». Mais non, parce que bon, après on ne fait plus rien hein.
En revanche, j’ai voulu éclaircir le sujet auprès de 48 de mes amis Facebook mâles et ainsi faire le tri entre les guerriers du sang et les autres. Soulagement ! Seuls 14% m’ont répondu « Jamais de la vie » à la question « Le sexe pendant les règles ? », et parmi ces 14%, 83% m’ont évoqué la sodomie comme façon évidente de contourner le problème. Ok donc ça, c’est les guerriers du cul. Oui c’est sûr que la merde, c’est moins sale que le sang.
Bon, sinon, 33,3% des sondés ont répondu « Aucun problème » sans hésiter, bravo mes petits guerriers, je vous ai mis dans une liste d’amis spéciale maintenant.*Sans surprises, la majorité (46%) m’a répondu « Ça dépend ». Parmi les facteurs les plus souvent cités, on retrouve le mignon « si j’ai des sentiments » (l’amour rend vraiment aveugle), le fin « si elle sent pas trop mauvais », le drôle « selon la couleur de mes draps » et l’honnête « selon mon état d’ébriété ». Quelques habitués m’ont conseillé la douche, qui met tout le monde d’accord et quelques timides (6%) n’ont pas voulu répondre, pour l’anecdote, ce sont les mecs « de la night » les plus pudiques.Je vous laisse regarder ce petit bonus, qui n’a même pas insisté pour garder l’anonymat, contrairement à tous les autres :

Les guerriers du sang… et les autres !

Notez le smiley !


Bref, à bon entendeur et selon un sondé : « un vrai guerrier n’a pas peur du sang ».Amen.

Les guerriers du sang… et les autres !

Cet homme-là a l'air d'apprécier ! Mais est-ce un homme ? Mais est-ce qu'American Apparel est une référence ? Que de questions mes pauvres lecteurs...



* Ceci est une plaisanterie


Si vous aimez, aimez moi aussi là !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marietudors 3131 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte