Magazine High tech

Vivendi : C’était la violence qui « gênait » dans les titres d’Activision…

Publié le 08 octobre 2013 par Repostit @S2PMag

Dans le genre « Mais non mon bon Monsieur, on ne regarde pas que la rentabilité », Jean-René Fourtou, président du comité de surveillance de Vivendi, s’explique auprès du Monde de la raison majeure pour laquelle son groupe se serait dégagé de la plus grande partie de ses implications dans Activision Blizzard…

blackops Vivendi : Cétait la violence qui gênait dans les titres dActivision...

Mr Proper?

Comme il est beau ce monde de Bisounours. Mr Fourtou a donc déclaré au Monde que la cession d’Activision Blizzard était principalement due au fait que Vivendi n’approuvait pas la violence des titres de l’éditeur.

Pourtant, il faut bien admettre que le catalogue d’Activision Blizzard n’a pas radicalement changé depuis fin 2007, lorsque le même Vivendi était devenu actionnaire majoritaire avec 61% des parts, ou alors, nous avons loupé un épisode…

Pour la petite histoire, la revente de ces parts a tout de même rapporté 6,2 milliards d’euros à Vivendi, qui, violence ou non, détient encore 12% des actions.

Tandis que certains payent pour soulager leur conscience, d’autres encaissent.

Elle est pas belle la vie?

Source 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis et venez en débattre sur le Forum.

banegames Vivendi : Cétait la violence qui gênait dans les titres dActivision...
Share on Tumblr0

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine