Magazine Culture

LE DON DU LOUP de Anne Rice

Par Phooka @Phooka_Book

LE DON DU LOUP de Anne Rice
Editions Michel Lafon475 pages20,50 euros

Résumé :
Quand Reuben, vingt-trois ans, vient visiter la propriété de l’énigmatique et troublante Marchent Nideck, il est loin de se douter que sa vie va en être bouleversée. Dans la grande demeure perchée sur un balcon rocheux surplombant le Pacifique, une irrésistible alchimie s’opère entre Marchent et le jeune homme. Mais leur nuit idyllique tourne au cauchemar quand Reuben est violemment attaqué – et mordu – par une bête sauvage.
Commence alors pour lui un processus de transformation à la fois terrifiant et exaltant. Et bientôt, partagé entre horreur et euphorie, Reuben se découvre des pouvoirs d’homme-loup. Tout en s’efforçant de protéger son terrible secret, il devra répondre à certaines questions qui mettent en jeu son identité profonde. Pourquoi a-t-il reçu le don du loup ? Quelle est sa vraie nature ? Et existe-t-il d’autres créatures à son image ?

L'avis de Dup :
Après le cultissime Entretien avec un vampire, tout le monde connait le célèbre Lestat d'Anne Rice, sauf moi je crois, oop's. L'auteur, reconnue comme un des grands maîtres du fantastique abandonne donc les vampires pour se frotter au mythe du loup-garou. Mais attention, il n'est point ici question de testostérone à outrance et de tout ce qui va avec. On est loin, très loin même du genre littéraire qu'on appelle la bit-lit. Anne Rice amène son histoire avec une telle ambiance de normalité qu'on peut presque se dire que, peut-être demain, tout ceci pourrait nous arriver.
Reuben est un jeune journaliste un brin poète qui doit faire un article pour vanter les mérites d'une grande propriété à vendre dans un conté voisin, au nord de San Franscico. Mais il va tomber sous le charme de l'immense demeure, ses bois de séquoias centenaires...et de sa propriétaire Marchent Nideck. La fortune nécessaire à l'achat, il l'a, et sur un coup de tête décide de s'en porter acquéreur. Sa relation avec Marchent évoluant très vite... il va passer sa première nuit sur place, et c'est là que tout commence. Marchent va être mortellement agressée par deux sombres individus, et au moment où intervient Reuben, surgit un immense loup bipède qui massacre les meurtriers, le blessant d'un sauvage coup de croc au passage.Reuben, dont la mère est chirurgien, va être hospitalisé en urgence dans un état grave.Anne Rice nous fait découvrir à travers les yeux et le ressenti de son personnage toutes les modifications physiques qui surviennent sur son corps. Guérison spectaculaire, miraculeuse dira sa mère, développement de sa masse musculaire, de la structure de ses cheveux. Et surtout un développement désorientant de ses sens visuel, olfactif et auditif. Et là, je ne parle que des modifications de son corps d'homme.Parce qu'ensuite les descriptions de la transformation, de la métamorphose en Homme-loup est énorme ! Sérieux, on a qu'une envie c'est aller se faire mordre pour vivre cette extase à notre tour. La plume de l'auteur nous dépeint cette métamorphose d'une façon presque crédible, avec des explications presque scientifiques ( lol, qui tiennent la route dans un roman quoi !), et c'est avec effroi, impatience et envie que, comme Reuben, on attend les suivantes.Quant au déterminisme apparent, devenir une sorte de justicier des temps modernes, avec un odorat orienté pour flairer le mal, la méchanceté, la violence, c'est discutable et justement discuté ! Intervenir pour sauver les victimes innocentes, soit, mais en déchiquetant les méchants qui servent alors de ripaille...moyen quoi !Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est qu'Anne Rice fait de son louveteau Reuben, un être pensant qui même métamorphosé ne va pas perdre son libre arbitre. Sa pensée reste profondément humaine. La lutte entre ce qu'il devient, l'instinct qui le mène alors et sa conscience est permanente. Ses pensées seront grandement aidées par les proches de Reuben qu'Anne Rice a créé autour de lui : sa mère, chirurgien mais médecin avant tout, son père poète et philosophe, son frère curé et son ex petite amie juge. Toutes les facettes de la lycanthropie vont être examinées au cours de ce roman passionnant.Oui, c'est passionnant, mais c'est aussi profond, une belle aventure humaine. Cela fait bizarre de dire cela au sortir de cette lecture, mais c'est exactement le ressenti que j'en dégage ! Et je ne peux que vous conseiller de tenter l'expérience à votre tour. Moi en attendant, je vais me procurer le livre de cet auteur cité en introduction, pour combler mes lacunes !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines