Magazine Culture

Le Centre Tjibaou a dix ans

Par Christian Tortel

Pour les 10 ans du Centre culturel Tjibaou, les huit aires coutumières de Nouvelle-Calédonie ont présenté leurs danses en présence des communautés du pays (Kanak, Polynésie Française, Wallis et Futuna, Antilles et Ile de la Réunion, Nouvelle-Calédonie, Vietnam, Vanuatu, Indonésie, Japon et Chine, précise le programme).

A cette occasion l’architecte du Centre, Renzo Piano, a fait le déplacement. On lira son interview par Philippe Frédière dans le quotidien local, Les Nouvelles Calédoniennes :

Extrait :

” Cet endroit est le résultat d’un message de tolérance et de non-violence (…) La première chose, c’est qu’il est aimé. Ça a l’air d’être une boutade un peu romantique, mais c’est très important. Il est aimé par les gens qui le gèrent et par ceux qui le visitent. Ils le sentent comme leur maison. La deuxième chose, qui est une belle surprise, c’est la taille des arbres qui a tout changé depuis ma dernière visite. Quand on fait un projet dans lequel la nature prend une grande part, il faut du temps pour voir le résultat. On est impatient, anxieux. Et là je suis satisfait. Le rapport entre la nature et le bâti est bon. Le bois vieillit comme il faut, il a pris sa patine grise. C’est un bois imputrescible, de l’iroko, un teck africain qui contient du sable et qui sert beaucoup dans la construction navale. “


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christian Tortel 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines