Magazine Sport

Roger Federer : « On m’a pris pour Annacone »

Publié le 13 octobre 2013 par Levestiaire @levestiaire_net

C’est dans les faubourgs de Shanghaï que nous avons retrouvé Roger Federer tentant de vendre des autographes de lui-même aux petits fabricants de ses raquettes. Mais personne ne s’est laissé avoir par la contrefaçon. On s’est quand même laissé tenté par une contrefaçon d’interview.

rf3

« Alors Roger, comment s’est passé cette semaine à Shanghaï ?

Je ne comprends pas, une rumeur a circulé comme quoi Federer aurait perdu contre Gaël Monfils au deuxième tour. C’est parfaitement ridicule, jamais un truc comme ça n’aurait pu se produire. Du coup, dans la confusion plus personne ne m’adresse la parole. Même Mirka a préféré baiser avec Julien Benneteau.

Les jumelles l’appellent papa ?

Je sais pas je n’ai plus la garde depuis que les services sociaux ont appris j’ai perdu contre Delbonis en demi à Hambourg.

Heureusement que personne n’est au courant pour Stakhovsky, Brands et Robredo alors

C’est qui les deux premiers ? Robredo je le connais, je lui ai mis 10 roustes du temps où il jouait encore. Il doit plus être tout jeune. Ca lui fait combien ?

31 ans…

Je pense que tout joueur de tennis devrait s’arrêter à 30 ans. Passé ce cap ça devient un peu pathétique. Sauf quand on reste au sommet comme Connors. A 35 ans, il atteignait encore les demies de Wimbledon et l’US Open.

Vous avez 32 ans et vous avez été viré au deuxième tour à Wimbledon et en huitièmes à l’US Open…

Et donc ? D’une part je parlais pour des grands joueurs comme Federer par exemple qui a su s’arrêter de gagner à temps. Et d’autre part Bjarne Riis a remporté son Tour de France au même âge en 1996. L’important c’est de prendre du plaisir. Après si c’est pour finir comme Sampras non merci.

Sampras a arrêté à 32 ans, à 31 il gagnait encore à Flushing… Vous venez de vous séparer de votre entraîneur Paul Annacone, qu’est ce qui n’a pas fonctionné ?

On m’avait dit que c’était l’entraîneur de Sampras et Federer, mais j’ai été roulé. J’ai à peine réussi à gagner Halle, vous imaginez…. J’ai vraiment l’air con maintenant.

Quel regard portez-vous sur la nouvelle génération Nadal, Djokovic,  Murray ou Del Potro ?

Je ne les connais pas encore bien. Mais tant que Federer sera là vous aurez du mal à les connaître vous aussi (il se dirige alors vers un cours de tennis et commence à échanger quelques balles avec une gamine chinoise de 6 ans. 25 minutes plus tard le score affiche 6-1, 6-2. Roger revient vers nous). Vous voyez je suis loin d’être fini, je lui ai pris 3 jeux. On dit pourtant que c’est un prodige. (Richard Gasquet, envieux, était dans les gradins). »

   Propos presque recueillis par notre spécialiste tennis Titi Lardé

é


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Levestiaire 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine