Magazine Cinéma

Machete kills

Publié le 15 octobre 2013 par Cinephileamateur
Machete kills De : Robert Rodriguez.
Avec : Danny Trejo, Demian Bichir, Mel Gibson, Michelle Rodriguez, Amber Heard, Sofia Vergara, Walt Goggins, Antonio Banderas, Cuba Gooding Jr., Lady Gaga, Charlie Sheen, Jessica Alba, William Sadler, Vanessa Hudgens, Alexa Vega, Marko Zaror...
Genre : Action - Comédie.
Origine : États-Unis.
Durée : 1 heure 48.
Date de sortie : 2 octobre 2013.
Synopsis : Le président des États-Unis confie une mission suicide à Machete : sauver le pays d'un redoutable chef de cartel mexicain, qui menace d'envoyer un missile nucléaire sur le sol américain.
Bande annonce française
"Machete, pète lui la gueule !"
3.5
Machete kills
J'avais bien aimé "Machete" premier du nom et grand n'importe quoi ambulant qui nous donne juste envie de nous replonger dans les plus jouissifs des nanars que l'on ait pu voir durant notre adolescence. Du coup, la sortie de "Machete kills" était une grande attente pour moi et même si il n'était pas forcément bien distribué près de chez moi, c'est sans hésité que je suis aller le voir à une séance de 22 heures avec une petite pensée pour mon ami Oreo33 ;-) Bref, c'est bien installé sur mon siège que la projection pouvait commencer.
Et j'aime toujours autant ce grand n'importe quoi. Le scénario écrit par Kyle Ward ne fait toujours pas dans la dentelle. Amateur de crédibilité et de sérieux s'abstenir, ici encore, l'histoire est juste un bon gros prétexte pour faire péter tout ce qui bouge et enchaîner les situations les plus grotesques et les répliques les plus fun. Très bon hommage à ses films de secondes parties de soirées qui ont pu en amuser plus d'un, le film assume totalement son côté clownesque pour nous en mettre plein la vue et nous divertir et plus c'est gros, plus ça passe. On à le sourire aux lèvres et j'ai retrouvé mon âme de gamin avec le plus grand plaisir.
Ce qui est dommage, c'est que cette suite reste quand même en dessous du premier opus. L'effet de surprises qui à disparu y est peut être pour quelque chose mais j'ai trouvé que ce volet ne fonctionné pas toujours autant que le premier film. Il possède pourtant quand on regarde bien les mêmes qualités et les même défauts mais il manque un petit je ne sais quoi pour vraiment se démarquer du premier film où au moins l'égaler en terme de réussite. Ça n’enlève cependant en rien le fait que j'avais l'impression de redevenir un gosse à qui on à redonner ses jouets et qui se créer la plus invraisemblable mais aussi la plus jouissive des histoire.
Au casting, c'est toujours le pied de retrouver Danny Trejo en Machete qui abuse de sa caricature pour notre plus grand plaisir. Habitué des seconds rôles de mexicain dans ce genre de production, ça fait plaisir de le voir tenir le haut de l'affiche surtout que le comédien semble vraiment s'amuser. C'est communicatif en tout cas et même si parfois ses punchlines font un peu office de running gags pas forcément bien dosé, c'est quand même le pied de le voir exploser tout ce qui croise sa route tel un immortel tout en assumant parfaitement cet humour (le coup de l’électrocution est énorme).
Derrière, on à plus le droit à de la figuration de luxe. On à un sacré casting mais on les voit si peu au final que l'on peu plus apparenté ça à de la figuration en guise de guest star. Ça reste quand même jouissif de tous les voir et d'en retrouver même certains du premier opus même si on ne les exploite pas toujours malheureusement. Niveau méchant, Mel Gibson assure un max en Luthor Voz au point que je regrette vraiment qu'on ne voit pas autant que je le voudrais cet acteur au cinéma qui même avec le temps reste toujours aussi charismatique et bon. Au passage, Demian Bichir en Mendez m'as lui aussi beaucoup fait rire, j'ai adoré son personnage à multiples personnalités et seul Amber Heard en Miss San Antonio ne m'as pas captivé plus que ça. Mention spécial aussi pour Charlie Sheen qui est juste énormissime en Président des États-Unis.
Niveau réalisation, il n'y à rien de bien nouveau à se mettre sous la dent aussi. Robert Rodriguez à retrouvé son terrain de jeu et lui aussi semble s'éclater dans l'exagération de son sujet. Il y à toujours quelques baisses de rythmes qui sont dommageable par moment mais dans l'ensemble, sa mise en scène reste très efficace en reprenant tous les clichés et les facilités du genre pour nous en faire un best of de qualité. Par moment c'est soit trop propre à l'image avec une photographie et une lumière très bien exploité, soit pas assez avec des incrustations volontairement mauvaises qui tranche avec la réussite visuelle du reste mais ça passe et reste efficace.
J'ai bien aimé aussi les différents décors que j'ai trouvé bien exploité de même que les costumes et différents accessoires qui continue eux aussi de faire dans l'exagération assumé. La bande originale composée par Carl Thiel et Robert Rodriguez fini d'emballer ce long métrage de très bonne manière et même si tout semble déjà vu, je me suis quand même bien éclaté avec cet univers et cette ambiance que l'on ne voit plus aussi souvent malheureusement au cinéma ce qui est regrettable car ça continue pourtant de plaire à un certain public dont je fais parti.
Pour résumer, "Machete kills" joue les prolongations avec le premier film. Bien que je commence à sentir les prémices d'une certaine lassitude car l'effet de surprise àdisparu et que cette suite ne va pas plus loin que son aîné, le plaisir reste quand même intact et je me suis marrer comme un gamin. Un peu moins bon que le premier volet, cette nouvelle aventure de Machete est en tout cas divertissante et à de quoi nous amuser si on se laisse prendre au jeu et que ce genre de spectacle plait. Sinon, on risque de trouver le temps long. Pour ma part, je le reverrais volontiers en tout cas tout comme j'irais très certainement découvrir le troisième opus "Machete kills again... in space" dont la fausse bande annonce qui nous est dévoilé en introduction marquera peut être un virage intéressant pour la franchise. Ici, j'ai quand même eu le droit à un très bon divertissement en attendant.
Liens divers :

Machete kills
Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills Machete kills



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines