Magazine Culture

Le Hallab (suite et fin)

Publié le 05 mai 2008 par Funuraba
Le Hallab (suite et fin)

 Le hallab, surtout, et là est le malheur, donne à la fille toutes les astuces (ou presque, un bon matador sait toujours improviser) dont use un homme en vue de la bagatelle. En tentant maladroitement de la séduire, en y mettant force pose, forces moyens, et force fracas, le hallab sert d'entrainement à la néophyte des choses de l'alcôve et de la philosophie de boudoir, et la rend presque hermétique (j'adore le mot presque, l'eternelle petite fenêtre vers l'alternative et de nouvelles perspectives) à l'enseignement du vrai maître. "Lah ellah! chouf assidi!" Je vois déjà les donzelles hausser les sourcils à la lecture de ce passge. Oui, oui, le maître ^^ .
  "On ne vainc vraiment que ce qu'on aime, et les victorieux sont d'immenses amants. Tel le poète que secoue l'inspiration, tel le compositeur qui improvise, tel, dans le lit, l'homme tenant la bien-aimée nue lui fait prendre la forme qu'il veut avec ses longues caresses tatonnantes, tel Alban façonne le taureau..." Montherlant. Le hallab, lui, ne façonne pas. Il perd pied, se plie aux fantaisies de la femme, et s'il en est apprécié, il n'en est pas aimé. Car on aime vraiment que ce qu'on respecte; et la femme ne respecte pas ce Don Juan di Maquereau (^^) de pacotille, qu'elle mène par le bout du nez à sa guise (si encore c'était le bout d'autre chose...)
  By the way. Un homme intelligent fait et dit parfois des bêtises. Ce n'est pas pour autant qu'il est un imbécile. Faire ou dire des conneries ne fait forcément de vous un con. Mais il y en a qui sont vraiment cons. Si l'on dit d'un tel "Flane? quel con!!" c'est que chez ledit Flane, C'EST UN ETAT PERMANENT!! De même, tout homme dans sa vie a fait au moins une fois acte de tahlab. Soit par désir, en complimentant une fille qui ne le méritait pas, parce qu'il la trouvait appétissante, soit par indolence, en acquièscant à une bêtise, ou en ne disant pas tout le mal qu'il pense de tel propos stupide tenu par une fille, ou de la vulgarité de telle réflexion, ou la vénalité de tel procédé. Mais ce n'est qu'occasionnel, et sporadique (et puis mindak mlih, c'est homéopathique ^^). Chez le hallab, c'est un état permanent! Le hallab répond "amen" à tout ce que dit une nana, uniquement parce que c'est une nana, fut-elle bête à se noyer dans un verre d'eau.
 
 S'il fallait user d'images, celle-ci sied à merveille : Un hallab paie le beurre, ne prend pas l'argent du beurre, sourit à la crémière, qui ne lui rend pas son sourire, et s'en va chez l'épicière renouveler ses exploits.
 Pour savoir, il faut comprendre. La conclusion magnanime qui s'impose serait donc de chercher le pourquoi du comment. Tâche fastidieuse, et inutile. Contrairement au kéké, qui s'adapte aux circonstances, rien, ABSOLUMENT RIEN, ne justifie le tahlab. Aucune circonstance atténuante pour une telle négation de la masculinité, une telle emasculation spirituelle. Une maxime populaire dit des tafioles qu'ils ont trailli leurs intestins; le hallab est pire: Il a trahi son identité, son égo, son amour-propre. La tafiole ne gène personne, et n'engendre rien. Imaginez le hallab marié, en couple, élévant des enfants, et leur enseignant à la puberté comment faire de notre socièté, cité pour sa sagesse d'antan (par Montherlant ainsi que beaucoup d'autres), une arène de péons, qui détalent à la première escarmouche. Et dire que le maître, ayant vécu à l'époque coloniale, fait plusieurs fois l'apologie de nos moeurs et de nos coutume, et nous érigeait en exemple à suivre pour les français, peuple faible, parce que dominé par les femmes. Et le fameux "en orient, où règne l'homme, culte de la sagesse; en occident, où règne la femme, culte de l'apparence". Et son amour pour l'Espagne, et l'Andalousie, le plus arabe des peuples d'Europe. Si tu savais ya cheikh :(
 PS: Dédié à mon ami Hachem, partenaire d'escroqueries statistiques, inlassable pourfendeur du tahlab, et virulent propagandiste du mouvement Srenba. Ainsi qu'à Salah, Colonel dans le corps d'élite de La Srenba. Hachem, fais lire ce communiqué à Salah (il n'a peut-être pas de hi5): "Suite à un boulversement au sommet de la hiérarchie Srenbiste, je revendique désormais le titre de président et commandant suprême des armées. Le poste de général devenant vacant, ça sent la promotion khouya Salah!! ^^".   
 PS2: Dédicace spéciale et hommage sincère à mon kohai, qui malgré son jeune âge, et étudiant à la foire du tahlab, n'a jamais mis la main à cette chienlit. N3addine li ma yhabbekch Ryuzaki.
 PS3: A mon compagnon d'infortune, le champion de l'oxymore, le créateur du néant: Frangin, ekhdem ardek!! Une fois le projet de la cuiller et du sucre en branle, on aura plus le temps pour ces frivolités.
 PS4: A ceux qui lisent les "PS" et n'y comprennent que dalle (private jokes et clins d'oeils perso oblige): je vous aime!! surtout les filles!! Merrrrrrrrrde, une rechute!! mi comprrimis! ah! voila. Donc, l'infrastructuuure... (Gad rules ^^).

 PS5: Au bout de dix commentaires positifs (de dix personnes différentes, soyons optimistes), je publie ça dans Wikipédia!! MDR 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine