Magazine Culture

Comme une étoile dans la nuit de René Féret (Drame, 2008)

Publié le 19 octobre 2013 par Florian @punkonline

comme_une_etoile_dans_la_nuit.jpgLe thème de la maladie est un sujet difficile à aborder. Chacun l’a connu autour de lui ou l’a vécu. Donc voir un film qui traite d’un sujet aussi grave que la maladie de Hodgkin peu développer un malaise chez le spectateur.
Alors que Marc allait s’installer avec Anne, et projetait de se marier avec elle, il apprend qu’il est atteint de cette forme de cancer. Une histoire pas du tout réjouissante.
Le réalisateur n’a pas voulu jouer dans le registre du pathos bien qu’avec un tel sujet, ce soit inévitable. On suit l’évolution de la maladie et de ses effets sur Marc, mais l’essentielle de la narration se contente de montrer les relations existantes durant cette dure épreuve.
L’optimise de Anne qui refuse d’abdiquer contraste avec avec son entourage ou les amis distants par manque de courage à affronter la réalité qui sont autant de défit à surmonter pour la jeune femme.
En synthèse, ce film chargé en émotions montre de belle manière l’acceptation de l’inéluctable et de l’adieu à un être cher, dont on ne sort pas indemne après son visionnage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florian 205 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine