Magazine Culture

Commencez Carnaval avec Rigoletto dans un palais vénitien

Publié le 26 octobre 2013 par Oliaiklod @Olia_i_Klod

Dès le Jeudi 20 février, si vous êtes déjà arrivés à Venise pour le Carnaval, vous pouvez passer une soirée de rêve dans un palais vénitien, pour voir Rigoletto, de Giuseppe Verdi, dans le palazzo Barbarigo Minotto (pour 60,00 €uros la soirée).

Rigoletto, de Giuseppe Verdi, dans le palazzo Barbarigo Minotto

Rigoletto est un opéra en trois actes de Giuseppe Verdi dans un livret de Francesco Maria Piave. Il a été représenté pour la première fois au théâtre de la Fenice à Venise, le 11 mars 1851.

C’est une œuvre intense : drame de la passion, de la trahison, de l’amour filial et de la vengeance.
Le thème central dans la tragédie du Rigoletto gravite autour de la “malédiction” qui se déchaîne et provoque la chute inévitable et tragique du personnage: “Tout le sujet tient dans cette malédiction-là qui devient également morale”

Le premier acte de l’opéra s’ouvre dans la salle Tiepolo et les splendides costumes d’Anthony Knight, qui s’inspirent à ceux du XVIIIème siècle, s’unissent magistralement aux décors baroques et au somptueux mobilier du palais.
L’histoire du Rigoletto se démêle ensuite dans les différentes salles du palais et le choix des bougies pour l’illumination crée des effets de contre-jour comme dans les tableaux du Caravage et exaltent la puissance dramatique de l’Opéra.

Rigoletto, de Giuseppe Verdi, dans le palazzo Barbarigo Minotto

Les fenêtres du palazzo Barbarigo Minotto donnent sur le Grand Canal et les témoignages font remonter la construction de ce noble palais vénitien au XVème siècle environ. Celui-ci est composé de trois salons avec vue sur le Grand Canal et autant d’autres avec vue sur le Rio Zaguri.
Il a été pendant la première moitié du XVIIIème siècle enrichi et embelli par l’intervention d’artistes dont la réputation et la bravoure sont encore reconnues aujourd’hui.
Grâce à N.H. Pietro Barbarigo, en effet, furent appelés les peintres G.B. Tiepolo, Fontebasso, Mingozzi et le stucateur Carpoforo Mazzetti dit le “Tencalla” dont les oeuvres parfaitement conservées attirent encore aujourd’hui amateurs et érudits.

Dans le palais on peut voir une chapelle du XVIIIème siècle avec des parquets de style Louis XIV en bois d’orme avec des mosaïques en ronces d’olivier et d’autres bois raffinés. Les portes, elles aussi sont d’époque Louis XIV, revêtues de panneaux en noyer avec des ferrures en bronze, qui ont la forme de feuille de vigne, alors que les sols sont d’une part construits en pavement à la vénitienne (terrazzo) et d’autre part à pastellone (revêtement de sol à l’aspect marbré).

Réservations ici

Rigoletto, de Giuseppe Verdi, dans le palazzo Barbarigo Minotto


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oliaiklod 11319 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines