Magazine Culture

Wanda Mari Rémond Joshka Schidlow/Rebecca Manzoni Eclectik : Jeanne Moreau

Publié le 27 octobre 2013 par Nathpass
http://allegrotheatre.blogspot.fr/2013/10/vers-wanda-un-projet-de-marie-remond.html

Vers Wanda un projet de Marie Rémond

Au début des années 70 sortit sur les écrans un film - comme La nuit de chasseur de Charles Laughton - à nul autre pareil. Il s'agissait de Wanda réalisé par Barbara Loden qui était à l'époque la femme d'Elia Kazan. Le personnage central est  inspiré par l'héroïne d'un fait divers  avec laquelle  la cinéaste se sentait, à l'évidence, de profondes affinités. Nulle mieux qu'elle n'aurait donc pu endosser ce rôle d'une femme qui vit de guingois. Dans le spectacle  Marie Rémond  prend la relève. Le prodige du théâtre est que ce petit bout de femme d'emblée ressemble comme deux gouttes d'eau au personnage central du film dont les traits et l'allure sont on ne peut plus éloignés des siens.
L'une des qualités les plus évidentes de cette création collective est qu'elle déjoue les classifications. Elle a, en effet, été conçue à partir d' improvisations réalisées par les trois acteurs : Clément Bresson, Sébastien Pouderoux et  cela va sans dire Marie Rémond  Et l'on passe émerveillé d'une scène du film à un épisode de la vie de cette femme pourvue de dons mais dont l'inadéquation au monde dans lequel elle échoua fut absolue.
Des scènes tragi- comiques  nous éclairent sur ce que furent les relations entre Barbara Loden et Elia Kazan Celui-ci promit à sa femme  de lui faire jouer le rôle de l'amante de Kirk Douglas dans son film "L'arrangement". Rôle qu'il confia, sans en avertir l'intéressée, à Faye Dunawaye Entortillé dans sa mauvaise foi, l'auteur de Sur les quais, A l'est d'Eden et autres splendeurs se montre tel qu'on imagine celui qui balança ses copain à la Commission des activités anti-américaines.
Si l'on ajoute que des friandises mélodiques ponctuent les récits enchevêtrés de ces trajectoires fracassées on mesurera le plaisir que procure cette représentation à la forme si ingénieusement aventureuse.  
Jusqu'au 26 octobre La Colline tel 01 44 62 52 52 Publié par à Wanda Mari Rémond Joshka Schidlow/Rebecca Manzoni Eclectik : Jeanne Moreau
"j'adore cette histoire comme celle des furoncles d'Ingmar Bergman qui l'empêchait de faire l'amour et qu'il avait à chaque fois qu'il venait en France suite à leurs nombreuses lettres échangées, rencontrer Jeanne Moreau." s/Eclectik Rebecca Manzoni.... interview magnifique, le plus beau c'est le pourquoi quand comment ils se sont écrits et justement récompensée avec un passage de confidence de Céline Sallette, sur le travail du comédien...
Wanda Mari Rémond Joshka Schidlow/Rebecca Manzoni Eclectik : Jeanne Moreau

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathpass 1125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte