Magazine Cinéma

Du vendredi 25 octobre au mercredi 6 novembre, à l’Institut Lumière : Reservoir Dogs de Quentin Tarantino

Publié le 27 octobre 2013 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

Les séances : Ve 25/10 à 21h15 – Di 27/10 à 18h45 – Je 31/10 à 17h – Me 6/11 à 21h15

Plus d’informations sur le site de l’Institut Lumière : http://www.institut-lumiere.org

reservoir-dogs3

Reservoir Dogs
De Quentin Tarantino
Avec Harvey Keitel, Tim Roth, Michael Madsen

États-Unis , 1992, 1h39
Date de sortie : 2 septembre 1992

Synopsis

Los Angeles, de nos jours. Joe Cabot (Lawrence Tierney), truand spécialisé dans le vol de bijoux, et son fils Eddie (Chris Penn) réunissent un groupe de criminels en vue de cambrioler un diamantaire. Les six gangsters ne se connaissent entre eux que sous leurs noms de code : Mr. White (Harvey Keitel), Mr. Orange (Tim Roth), Mr. Pink (Steve Buscemi), Mr. Blonde (Michael Madsen), Mr. Brown (Quentin Tarantino) et Mr. Blue (Eddie Bunker). Ils ont pour consigne de ne donner aucun indice susceptible de trahir leur véritable identité…

reservoir-dogs1

A Propos du film

Après avoir écrit plusieurs scénarios dont True Romance de Tony Scott et Tueurs nés d’Oliver Stone, Quentin Tarentino réalise son premier film :  Reservoir Dogs.

« J’ai écrit le film dans le même esprit qu’un livre, des têtes de chapitre introduisant les différentes scènes. C’est une histoire intrigante mais aussi très drôle. En fait, c’est l’histoire à deux sous que j’ai toujours rêvée d’écrire. Elle possède un côté années 1950 que je désamorce en utilisant des morceaux de musique typiques des années 1970. La bande originale constitue un formidable contrepoint à l’action. » Quentin Tarantino

Sundance Film Institute 

À l’été 1991, Tarantino est admis au Sundance Film Institute de Robert Redford dans le cadre du laboratoire des cinéastes. Il y répètera et tournera en vidéo certaines scènes avec Steve Buscemi, sous l’œil avisé de Terry Gilliam, conseiller du laboratoire cet été-là. Le film terminé sera présenté en avant-première mondiale au festival de Sundance l’année suivante.

Une tournée mondiale
Après Sundance et Cannes, le volubile Tarantino se lance dans une véritable tournée mondiale. Il enchaîne près d’un millier d’interviews, n’en refusant aucune, et présente Reservoir Dogs dans de nombreux autres festivals où le film remporte une dizaine de récompenses.

Edward Bunker, ancien gangster 
Edward Bunker, qui interprète le rôle de Mr. Blue est un personnage connu d’Hollywood. Ce pur produit de l’Amérique des années 1940 a passé sa jeunesse entre maisons de redressement, prisons et cavales. Soutenu par quelques vedettes d’Hollywood, il réussit à percer et devient auteur de romans policiers et scénariste.

Tournage dans une ancienne maison funéraire 
Le hangar choisi par Tarantino comme scène principale de son film fut une véritable maison funéraire du quartier de Highland Park à Los Angeles – morgue abandonnée en l’état : cercueils, corbillards, liquides d’embaumement sont encore en place. Il est décidé de ne pas modifier le décor.

Harvey Keitel, locomotive du projet
Avec les 50 000 dollars obtenus pour le script de True Romance, que Tony Scott réalise en 1993, Tarantino décide de tourner lui-même Reservoir Dogs. « Le budget était dérisoire, et j’étais prêt à tourner à la sauvette, en noir et blanc, et en 16 mm. » Son ami et producteur Lawrence Bender discute  du projet avec son professeur d’art dramatique, Lily Parker, et lui indique que le choix idéal d’acteur pour ce film se porterait sur Harvey Keitel. Par chance, Lily Parker le connaît et lui envoie le script. Séduit par le scénario, l’acteur accepte et aide le duo Tarantino-Bender à réunir l’argent nécessaire. Grâce à ses contacts, le budget passe à plus d’un million de dollars.

Extrait du site du Festival Lumière.

reservoir-dogs

Festivals

Réservoir Dogs a été présenté aux festivals de Sundance et de Cannes

Reservoir dogs 1992 real : Quentin Tarentino COLLECTION CHRISTOPHEL

Fiche technique

  • États-Unis, 1992, 1h39, couleurs (Eastmancolor), format 2.35
  • Réalisation & scénario : Quentin Tarantino
  • Photo : Andrzej Sekula
  • Musique : George Baker (Little Green Bag), Blue Swede (Hooked on A Feeling), Joe Tex (I Gotcha), Bedlam (Magic Carpet Ride), Sandy Rogers (Fool for Love), Stealers Wheel (Stuck In The Middle With You), Bedlam (Harvest Moon), Harry Nilsson (Coconut), Nikki Bernard (Wes Turned Country), Peter Morris (Country’s Cool), Henrik Nielson (It’s Country)
  • Montage : Sally Menke
  • Décors : David Wasco
  • Costumes : Betsy Heimann Production : Lawrence Bender, Monte Hellman, Richard N. Gladstein, Harvey Keitel, Dog Eat Dog Productions Inc., Live America Inc.
  • Interpretes : Harvey Keitel (Mr. White), Tim Roth (Mr. Orange), Michael Madsen (Mr. Blonde), Steve Buscemi (Mr. Pink), Lawrence Tierney (Joe Cabot), Randy Brooks (Holdaway), Eddie Bunker (Mr. Blue), Quentin Tarantino (Mr. Brown), Kirk Baltz (Marvin Nash), Lawrence Bender (un jeune policier), Chris Penn (« Nice Guy » Eddie Cabot)
  • Présentation au Festival de Sundance : 21 janvier 1992 
  • Sortie aux États-Unis : 23 octobre 1992
  • Présentation au Festival de Cannes : 13 mai 1992
  • Sortie en France : 2 septembre 1992
45.745301 4.870454

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines