Magazine Amérique du nord

Djokovic: Nadal a été le meilleur cette année

Publié le 31 octobre 2013 par Rene Lanouille

Djokovic: Nadal a été le meilleur cette année Q. Etait-ce vraiment frustrant d'avoir eu tant de balles de break et d'avoir dû attendre et de devoir penser : il va faire un ace à chaque fois ?
R. C'est toujours un grand défi quand on joue un serveur comme lui. Il obtient beaucoup de points faciles et gratuits sur son service. Il a un des meilleurs services du monde.
C’est vrai pour toutes les surfaces. S'il sert bien, il est dangereux pour n'importe qui, il peut battre n'importe qui et cela crée une pression supplémentaire quand on joue contre lui. Il faut être sûr de garder son service et être assez patient pour attendre l'occasion de prendre le sien. Dès qu'on a une occasion, il faut absolument la convertir. C'est plus facile à dire qu'à faire. Pendant le premier set, je l'ai bien senti : je retournais bien, je jouais bien et j'ai eu beaucoup d'occasions. Malheureusement, je n'ai pas pu les convertir. Quand j'ai été mené d'un set à zéro, j'ai été frustré et j'ai essayé de ne pas m'énerver. Ce n'est pas la première fois et l'expérience m'a aidé à continuer à croire que je pouvais gagner.

Q. Mais comment expliquez-vous que pendant ce deuxième et troisième set, le score était tellement en votre faveur ?
R. Il est évident que pendant ces deux sets, il a servi moins fort qu'au premier. Mais là encore, il obtient des angles et un rythme au service qui rendent son service difficile à retourner, même s'il est 15 kilomètre heure moins vite. Je suis resté solide mentalement et j’ai toujours cru en ma capacité de faire le break. Dès que j'ai pu le faire, j'ai été plus détendu et j'ai beaucoup mieux joué.

Q. Novak, vous avez eu de très bons moments cette année, mais également des moments plus frustrants. Ces derniers tournois sont-ils importants ? Comment allez-vous vous souvenir de cette année 2013 ?
R. Dans l'ensemble, l'année a été solide. J'ai très bien joué lors des Grand Chelem, même si je pensais pouvoir quand même gagner un autre titre d'un tournoi du Grand Chelem. Et puis j'ai eu des matchs très difficiles contre Rafa, à l'Us Open et Roland Garros. Rafa est maintenant numéro un mondial parce qu'il le mérite, vu les résultats qu'il a obtenu tout au long de l'année. Il a joué son meilleur tennis cette année 2013. Pour le reste, je n'ai pas eu d'aussi bons résultats que les années précédentes, notamment dans les Masters, j'aurais pu être plus régulier. Mais chaque année est une année nouvelle, pleine d'expériences nouvelles. Il faut toujours essayer d'en tirer le maximum. Là, ce sont les dernières semaines de la saison, mais je me sens super motivé pour jouer de mieux en mieux au fur et à mesure que les semaines passent et que les tournois passent. En Chine, je crois que j'ai eu les 2 semaines les meilleures de l'année, exceptée peut-être au tout début de l'année et ça m'a donné beaucoup de confiance. Je sens que je suis revenu au niveau mental que je souhaite. J'espère que je vais pouvoir conserver cette série de victoires et la poursuivre et jouer de mieux en mieux.

Johnny Utah

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte