Magazine

Le Boucanier

Publié le 02 novembre 2013 par Corboland78

Mercredi soir, la petite bande s’est rendue à Poissy pour soutenir l’un des siens. Non pas à la Centrale pour épauler un copain tombé pour un délit, ni même à l’usine PSA pour étoffer un piquet de grève lors d’une soirée quête de solidarité/merguez grillées, mais plus modestement pour faire la claque lors d’une prestation scénique d’un ami cher.

Je ne sais pas si vous connaissez Le Boucanier, bateau restaurant proposant de la musique en live, mais si vous habitez dans le coin, n’hésitez pas à y aller, c’est une sacrément bonne adresse. Une péniche amarrée sur la Seine, faisant restaurant et salle de spectacle. Les mercredis, la soirée s’appelle « Menu crise & Bœuf », pour douze petits euros vous dînerez bien de trois plats (entrée/plat/dessert) si vous le souhaitez et à partir de 22h, des musiciens amateurs ou presque, viennent jouer quelques morceaux sur la vraiment toute petite scène.

Je passe sur les agapes et j’en viens au spectacle. A l’heure dite, Pierre le patron des lieux, un costaud sympathique et véritable homme orchestre, investit l’estrade et s’installe derrière le kit de batterie, devant lui un guitariste, un bassiste et un chanteur et one, two, three, c’est parti ! De Mary Had A Little Lamb (Stevie Ray Vaughan) à You Really Got Me (Kinks) en passant par Cocaïne (JJ Cale/Clapton) et autre Sweet Home Chicago, les musicos nous livrent une très belle entame de soirée. Le son est bon, la basse ronfle bien, le guitariste assure et les autres sont à la hauteur.

Les sets sont courts, car nombreux sont ceux qui veulent monter sur scène alors que la soirée doit s’arrêter vers minuit. A peine la dernière note du classique popularisé par les Blues Brothers s’est-elle éteinte, qu’une jeune fille italienne se juche sur un tabouret et nous balance trois titres dans sa langue en s’accompagnant à la guitare acoustique. Applaudissements de rigueur, personne n’est venu pour casser les artistes, au contraire. Entre les habitués, les musiciens qui attendent leur tour en buvant une bière et les amis venus les encourager, le public n’est qu’une famille, réunie ce soir pour l’amour de la musique.

Enfin déboule le fameux groupe On Line. Inutile d’aller feuilleter votre encyclopédie du rock en trois volumes, ils n’y sont pas. Pas encore ? Et de fameux, ils ne le sont que pour leurs amis (Moi ! Moi !). Pour l’instant ? L’un des guitaristes ayant quitté le groupe dernièrement – le lot de nombreuses formations et pas des moindres – montent sur scène ce soir, Philippe le batteur, Christophe l’autre guitariste, Alain le bassiste (Ouais ! Hourra ! Hourra ! Vous devinez qu’il s’agit de l’ami cher) et les deux chanteuses Angie et Manon. Les deux filles attaquent seules en acoustique, par le With Or Without You de U2 et déjà elles impressionnent le public par leurs vocaux, la brune à lunettes a une bonne technique et toutes deux une sacrée puissance. Le groupe au complet enchaîne avec un Come Together (Beatles) un peu chahuté par les musiciens auquel succèdera un assez beau Creep (Radiohead) avant de terminer par What’s Going On de Four Blondes. Indéniablement, les deux chanteuses sont l’atout maître de ce groupe, l’entraînant à leur suite et emballant le public. Pour l’avenir nous espérons un second guitariste pour étoffer le son et attendons que les hommes aux manches apportent une dynamique qui les haussent au niveau de leurs égéries féminines.

La soirée loin d’être terminée verra se succéder des groupes montés de bric et de broc pour l’occasion, parmi lesquels on notera un gamin de onze ans pas intimidé pour deux sous derrière sa batterie tandis que son père à la guitare nous balancera entre autres, un Sweet Home Alabama (Lynyrd Skynyrd) et un Take It To The Street (Doobies Brothers) avant que bien plus tard, un dernier bœuf n’aligne le Losing My Religion de Rem, le Kiss de Prince ou encore Across The Universe des Beatles.

De la musique de grand-père diront certains au vu des titres annoncés, et alors ? il y en avait dans la salle et sur scène. En tout cas une excellente soirée. Vous connaissez désormais l’adresse, on risque de s’y voir un de ces soirs…

poissy, le boucanier,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mon avis sur le film Cendrillon

    avis film Cendrillon

    Cendrillon c'est le premier conte de fée Disney qui m'a émerveillé. Mon amour pour Disney a d'ailleurs commencé à ce moment-là. Tout était sublime à mes yeux. Lire la suite

    Par  Fay
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, A CLASSER
  • [Concours] Deux Keysmart à gagner !

    [Concours] Deux Keysmart gagner

    En octobre 2014, je découvrais un porte-clés ultra design et ultra pratique : le Keysmart ! A l’époque ce petit bout d’aluminium m’avait... Lire la suite

    Par  Dzigue
    A CLASSER
  • Avec le musicien Mdou Moctar

    Avec musicien Mdou Moctar

    « Akounak Tedalat Taha Tazoughai » " Pluie de couleur bleue avec un peu de rouge " « Purple rain » du désert Après Prince à Minneapolis, l’épopée d’un guitarist... Lire la suite

    Par  Yasida
    A CLASSER
  • Ina zaki, Niger où vas-tu ?

    zaki, Niger vas-tu

    Catherine Martin Payen présente : Ina zaki, Niger où vas-tu ? Sur fond de politique internationale, découvrez le Niger de Garba, le citadin, d’Halassane le... Lire la suite

    Par  Yasida
    A CLASSER
  • abondance

    abondance

    cette semaine ma boss a été nommée vice-présidenteelle mérite amplement cette promotionelle travaille dur depuis des annéescette décision a été entérinéeau... Lire la suite

    Par  Modotcom
    A CLASSER
  • Démarrer la journée avec Prince Miiaou

    Démarrer journée avec Prince Miiaou

    Pourquoi pas, hein? Un peu d'electro, c'est beau, c'est nouveau. Et le nouvel EP, Tryptique d'Hiver, est en écoute intégrale sur le site de la dame: Le Prince... Lire la suite

    Par  Antoine Dubuquoy
    A CLASSER
  • Mes fondants au chocolat sans gluten

    fondants chocolat sans gluten

    Notre cuisine est une des pièces de la maison qui est le plus aboutit, du coup on peut commencer à installer un peu de déco. Ma cuisine, c’est un peu mon petit... Lire la suite

    Par  Julie Alves
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte