Magazine Cinéma

Il était une forêt - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn
Il était une forêt - Critique3.50 sur 50 basé sur 2 votants.

Il-Etait-Une-Foret-Banner-1280px

Un beau documentaire éducatif pour petits et grands !

Il était une forêt, troisième réalisation de Luc Jacquet après La Marche de l'Empereur et Le Renard et l'enfant, est né de sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé.
Il-Etait-Une-Foret-Photo-03Le(s) plus

L'histoire que nous raconte le botaniste Francis Hallé, à travers la narration de Michel Papineschi, le doubleur officiel français de Robin Williams, nous emporte pendant les 80 minutes où l'on refait 700 années de la vie de la forêt tropicale.
La vie des arbres à travers Francis Hallé est un superbe point de vue et l'on en apprend beaucoup.

Luc Jacquet arrive à capter notre attention et surtout à nous rendre coupable de la déforestation, en jouant directement sur le contraste d'une forêt dévastée, avant de nous expliquer le développement de celle-ci. On se rend compte particulièrement de ce que l'on perd, une fois que l'on voit la forêt se redévelopper.

Les arbres ne grandissent pas seuls et donc on voit également ses habitants et ses protecteurs.
Des fourmis qui protègent les feuilles des années des chenilles, aux singes et éléphants qui permettent à la forêt de s'étendre en étant des conducteurs de la pollinisation, ou encore cette façon qu'ont les arbres de faire venir la pluie.

La réalisation du film est envoûtante, avec des plans incroyables, surtout dans un espace aussi restreint et inhospitalier que la forêt tropicale. De plus Luc Jacquet a eu la très bonne idée de compléter le film par de l'animation en images de synthèse pour pouvoir visualiser l'évolution qui s'étend sur 700 années, expliquée par Francis Hallé, en seulement 80 minutes.

Il-Etait-Une-Foret-Photo-02

En prime de la superbe musique, par moments épique et féerique, il y a un magnifique travail du son, comme lorsque l'on entend le bois chanter et les arbres dialoguer entre eux.

A noter également, que lors de la masterclass nous avons pu visualiser quelques making-of du film. Étant fait par différentes personnes de l'équipe, on a d'autres points de vue de cette forêt tropicale. Très intéressant, ces vidéos sont un bon complément.

Le(s) moins

En plus d'être un peu long et surtout redondant, le documentaire Il était une forêt est un peu léger.
Certes c'est très beau et des plans sont vraiment magnifique, surtout lorsque l'on se rend compte de la difficulté du tournage en pleine forêt tropicale, mais le scénario (car il y en a bien un), n'est pas assez complet.

On s'attend par exemple à avoir quand même plus de détails sur la faune et la flore, ainsi que plus d'allusions par rapport à l'homme, comme quoi nous sommes responsables de la destruction de ces patrimoines, mais rien de tout cela.
Finalement, le film de Luc Jacquet essaye plus de nous envahir de la beauté de ses images pour que l'on se sente responsable, qu'on se rende compte de ce que l'on risque de perdre dans les années à venir, plutôt que nous faire un effet "électrochoc". On est plus dans le constat et la genèse d'une forêt, qui donne un air de documentaire éducatif, plus qu'un film qui dénonce et accuse.

Il-Etait-Une-Foret-Photo-03
Conclusion

Même s'il est dommage que le documentaire Il était une forêt a plus d'aspects éducatifs que dénonciateur et qu'il soit un peu long et redondant, on se laisse embarquer pour explorer avec le botaniste Francis Hallé cette somptueuse forêt tropicale, sublimée par les images de Luc Jacquet.

Ma note: 7/10


Il-Etait-Une-Foret-Affiche-France

Il était une forêt

Réalisé par:Luc Jacquet.
Avec: Francis Hallé, Michel Papineschi.
Genre: Documentaire.
Nationalité: Français.
Distributeur: The Walt Disney Company France.
Durée: 1h18min.
Date de sortie: 13 novembre 2013.


Synopsis :
"Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l'épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s'écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. "Il était une forêt" offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme - du plus petit au plus grand – connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel."

  • Bande annonce

  • Les Anecdotes !


    Luc Jacquet, spécialisé dans le documentaire animalier, réalise son troisième long métrage à connaître une exploitation au cinéma après La Marche de l'Empereur (2004) et Le Renard et l'enfant (2007) son premier long métrage de fiction. Avec Il était une forêt, il revient donc au documentaire.

    Michel Papineschi, qui offre sa voix au film en tant que narrateur, est un comédien habitué au doublage de films, puisqu'il est (notamment) la voix officielle française de l'acteur américain Robin Williams. Il a également incarné plusieurs personnages animés dont John Smith dans Pocahontas (1995) ou Mortimer de la série Les Aventures de Blake et Mortimer (1997).

    Le documentaire Il était une forêt, réalisé et scénarisé par Luc Jacquet, est basé sur une idée originale de Francis Hallé, botaniste de métier, qui devient donc le personnage principal de ce documentaire appuyé sur ses connaissances spécifiques du monde des forêts. La collaboration entre les deux hommes était essentielle, le second apportant son savoir sur les forêts au premier (qui est plus spécialisé dans la réalisation de documentaires animaliers).

    Afin de rendre vivant un long métrage ayant pour sujet principal la forêt - avec des êtres immobiles - le réalisateur Luc Jacquet et le chef machiniste Benjamin Vial ont créé un système de travelling inédit qu'ils ont appelé Arbracam. Il s'agit en fait d'une caméra installée sur cordes afin de la faire mouvoir à hauteur des arbres gigantesques de près de 70 mètres de haut.

    Sans parler d'une seule forêt, Il était une forêt s'attarde sur différents lieux dans le monde afin de réunir les éléments qui font que chaque forêt est unique. C'est ainsi que la production a parcouru le monde entier afin de rapporter des images, tels que le Pérou pour la forêt amazonienne et le Gabon pour la jungle africaine.

    Le réalisateur Luc Jacquet a tenu à ce que son documentaire soit entièrement story-boardé avant le tournage du film. Ce qui peut paraître particulier, d'autant que beaucoup de films de fiction ne disposent pas de story-board, s'explique avec les mots du metteur en scène : "Ce document m'a permis de faire le lien avec les équipes, de mettre en place les processus techniques et d'avoir un vrai plan de travail. On savait précisément ce que l'on venait chercher, dans quelle lumière et à quelle heure."

    La rencontre entre le réalisateur Luc Jacquet et le botaniste Francis Hallé tient du destin puisqu'avant même de parler du projet Il était une forêt, ils se sont retrouvés à l'inauguration du parc d'attraction Terra Botanica, entièrement dédié au monde végétal, à Angers.

    Emily Loizeau, chanteuse-compositrice-interprète, avait déjà participé à la bande-originale de longs métrages au cinéma dont King Guillaume (2008) ou encore Gainsbourg : vie héroïque (2010). Avec Il était une forêt, elle signe la chanson de son premier film documentaire, "Upon a Forest".

    Avant de rencontrer Luc Jacquet, Francis Hallé avait proposé le projet à plusieurs cinéastes : "Des gens très connus qui n'avaient pas le temps et des gens très peu connus qui n'avaient pas les moyens. Il y avait par exemple Jacques Perrin (Le peuple migrateur) : il m'a dit que mon scénario est super (il venait de se lancer dans Océans) mais qu'il n'a pas le temps."

Et vous qu'avez-vous pensé du film Il était une forêt ?

Notez le film et donnez-nous votre avis !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The Bling Ring - Critique

    Bling Ring Critique

    La jeunesse dorée par procuration !Synopsis : "À Los Angeles, un groupe d'adolescents fascinés par le people et l'univers des marques traque via Internet... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Arnaque à la carte - Critique

    Arnaque carte Critique

    Un Road Trip dans le désert scénaristique !Synopsis : "Diana mène grand train dans la banlieue de Miami, et s'offre tout ce dont elle a envie. Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Oh Boy - Critique

    Critique

    Un cinéma aussi rare que précieux !Synopsis : "Niko, Berlinois presque trentenaire, éternel étudiant et rêveur incorrigible, s’apprête à vivre les vingt-quatre... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • A Very Englishman - Critique

    Very Englishman Critique

    Le charme so British désinvolte et superficiel !Synopsis : "Londres, 1958, Paul Raymond ouvre le « Raymond Revue Bar », théâtre et club privé où apparaissent de... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Dark Skies - Critique

    Dark Skies Critique

    Insidious from outer space !Synopsis : "Dans une banlieue paisible, la famille Barrett voit soudainement sa vie basculer suite à des évènements étranges qui,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Broken City - Critique

    Broken City Critique

    Le Spin-off des Experts à New-York ?Synopsis : "Billy Taggart, un ancien flic reconverti en détective privé tente tant bien que mal de faire tourner son affaire. Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • My Movie Project - Critique

    Movie Project Critique

    Un projet qui aurait dû rester caché !Synopsis : "Un célèbre acteur d'Hollywood approche un grand studio de cinéma avec une idée de scénario qui, selon lui, a l... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog