Magazine Cinéma

Festival d’Amiens 2013 : Journal de bord n°4

Publié le 12 novembre 2013 par Masemainecinema @WilliamCinephil

Lundi 11 novembre, quatrième journée sur le festival. Aujourd’hui, je passerais l’intégralité de ma journée dans la salle de projection Orson Welles de la Maison de la Culture.

11h, après de courtes images d’archives, je découvre « Steamboat round the bend » de John Ford qui est présenté dans la rétrospective Tulsa Oklahoma Cinéma. Le film a le mérite d’être court, drôle, très divertissant et jamais déplaisant, malgré une fin expédiée de manière assez rapide.

14h30, après une pause déjeuner, je me rends à la master-class de Lam Lê, dont j’ai découvert « Công Binh, la longue nuit indochinoise » samedi dernier. C’est un homme très généreux qui nous parla de son cinéma pendant deux heure. Il avait apporté avec lui affiches, maquettes, dessins, story-board et extraits de film qu’il nous fît découvrir tout au long de sa master-class très enrichissante !

16h30, c’est l’heure du drame. Je découvre « Demonlover » d’Olivier Assaysas, présenté dans l’hommage au directeur de la photographie Denis Lenoir. Si le film possède quelques bonnes idées, elles ne sont pas assez nombreuses pour convaincre. « Demonlover » est un film long, ennuyeux et terriblement inutile … Une véritable perte de temps.

Je sors et me rends compte qu’il est trop tard pour découvrir le film en compétition « When I Saw You ». Je rentre donc chez moi, afin de digérer au mieux l’agacement ressenti devant « Demonlover ». Il aura été mon dernier film de la journée, m’ayant donné envie de rester chez moi et d’attendre demain avant de voir d’autres films. En espérant que la journée de mardi soit meilleure.

demonlover2
« Demonlover » d’Olivier Assaysas, la déception de la journée


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masemainecinema 6107 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines